Petite maman : un roman graphique poignant sur la maltraitance

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : mercredi 18 octobre 2017 19:34 Affichages : 546

petite mamanPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Brenda est Maman....mais dans le cabinet du psychiatre qu'elle vient consulter, force est de constater qu'elle a l'impression d'être à nouveau l'enfant qu'elle était. Une petite fille maltraitée par une mère qui a accouché à 15 ans d'un amant disparu très vite de la circulation et qui l'a laissée perdue avec un bébé pour lequel ses sentiments sont aussi contrastés que violents. Brenda a tout supporté : les pincements rageurs qui laissent des bleus de plus en plus longs à s'effacer, les punitions, les humiliations. Tout encaissé : déjà petite-fille, c'est elle qui prenait soin de sa mère; les rôles s'étaient inversés naturellement. Et puis elle raconte aussi l'arrivée du nouveau compagnon de sa mère qui imposent une autorité de plus en plus arbitraire et la frappe, l'enferme dans un placard, lui fait parfois manger la gamelle du chien...et Brenda tient le coup, avec un courage et une force à vous arracher des larmes...jusqu'à l'oubli de soi-même.

Voilà un roman graphique bouleversant. L'auteur a voulu y évoquer un sujet qui reste encore tabou : la maltraitance des enfants. Juste quelques chiffres : deux enfants meurent chaque jour en France à la suite d'actes de maltraitance; 98 000 mineurs sont victimes de négligence lourde ou de violence, physique, sexuelle ou psychologique. Et tous les milieux sont concernés. Alors cet album cherche aussi à lancer l'alerte et à nous forcer à ouvrir les yeux sur une réalité sociale malheureusement pas si exceptionnelle que ça.

Halim nous présente Brenda et l'on ne peut plus l'oublier. On ne VEUT plus l'oublier. Parce que chaque vignette où un pied cogne ses côtes de bébé jouant au pied d'un canapé, juste parce que sa présence insouciante insupporte, est un coup de poing dans le ventre; chaque dessin où les bleus percent sur la peau martyrisée, chaque point d'exclamation dénotant l'énervement croissant d'une mère prête à exploser, ce lit à barreaux de bébé que l'on tarde à changer et qui autorise la génitrice à bloquer l'enfant des heures dans une surface réduite, font hurler dans nos oreilles le silence de ces enfants sans défense. 

Un travail scénaristique de qualité pour sa capacité socratique à faire accoucher peu à peu les douleurs de l'âme de l'héroïne et un graphisme doté d'autant de sensibilité que de nervosité qui permet au lecteur une immédiate empathie avec ce récit terrible mais...nécessaire. 

Petite Maman

Editions : Dargaud
Auteur : Halim
Prix : 19,99€
En librairie depuis le 29 septembre 2017