Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Orphée aux Enfers des Folies Lyriques : Merci pour ce moment!

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Lyrique Mis à jour : jeudi 7 juillet 2016 10:22 Affichages : 773

OrphéePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade. fr/ Quelle divine récréation lyrique que cet Orphée aux Enfers mis en scène par Ted Huffman et accompagné avec brio par l'orchestre dirigé par Jérôme Pillement!

Nous sommes dans le hall d'un hôtel de luxe . Eurydice attend son amant Aristee lorsqu'elle voit débarquer son mari venu, lui aussi, jouir d'un amour extra-conjugal. Une dispute s'en suit : Eurydice ne supporte plus d'entendre son mari jouer du violon, ce dernier décide de se venger sans anticiper que le serpent destiné à l'amant piquera son épouse adultérine. Ce décès, d'ailleurs, arrangerait bien Monsieur si l'Opinion publique ne s'en mêlait pas et l'obligeait, pour les convenances, à aller chercher sa femme aux Enfers. Orphée s'y plie alors de mauvaise grâce...Les dieux de l'Olympe, de leur côté, s'ennuyant ferme à s'enivrer d'ambroisie et à se raconter les frasques amoureuses de Jupiter, sautent sur l'occasion d'y faire un tour aussi pour vérifier si l'Enfer est véritablement pavé de bonnes intentions! Une parodie du mythe classique qu'Offenbach s'est amusé à détourner et qui met à mal une vision naïve de l'amour conjugal et régle au passage quelques comptes avec les dirigeants de ce monde.

Ted Huffman a effectué un travail de direction des interprètes de qualité ; Eurydice est pétillante à souhait, Jupiter métamorphosé en mouche est d'une grande drôlerie, Pluton, ange noir, séduit par son décalage cynique indécrottable, Cupidon espiègle charme avec son chant des bisous et l'Opinion Publique est castratrice jusqu'à la pointe des gants Mappa. Les décors sont d'un réalisme superbe, les costumes rivalisent d'humour et d'inventivité.

Respectant avec pertinence l'œuvre d'Offenbach, cette version joue avec humour des références mythologiques : le Cerbère aux trois corps d'éphèbe ceints de cuir ajoute davantage aux Enfers la dimension de luxure, le choix de représenter les dieux de l'Olympe comme des obèses inactifs ( Vénus, au collier de coquillage et dans ses positions enamourées, est tordante de ridicule, Diane et son Acteon-cerf décapité - sur demande du paternel pour respecter les bienséances mythologiques - s'avère fort cocasse et Junon, à la plastique de bibendum, ne manque pas toutefois pas de caractère, même si elle a bien du mal à conserver les yeux de son époux volage sur ses atouts graisseux. Cette satire en bonne et due forme des puissants qu'Offenbach orchestrait se retrouve ainsi fidèlement dans cette version qui ménage des clins d'œil modernes récurrents à l'actualité.
Que dire de plus? Les tableaux se succèdent de manière esthétique, Ted Huffman aménageant l'espace avec talent. La musique et les voix s'accordent harmonieusement à cette fantaisie lyrique attrayante! Et comme dirait Jupiter, on Like!

orphéeOrphée aux Enfers

Opéra bouffe en 2 actes et 4 tableaux
Livret de Hector Crémieux et Ludovic Halévy
Créé le 21 octobre 1858 au Théâtre des Bouffes-Parisiens (version mixte, remaniée en 1874 pour le Théâtre de la Gaîté)

Direction musicale : Jérôme Pillement

Mise en scène : Ted Huffman

Décors, Costumes & Lumières : Clement & Sanôu

Chorégraphie : Yara Travieso

Adaptation du livret : Alain Perroux



Orphée : Sébastien Droy & 


Eurydice : Alexandra Hewson

Jupiter : Franck Leguérinel

L’Opinion publique : Doris Lamprecht

John Styx : Yves Coudray

Cupidon : Jennifer Courcier

Aristée/Pluton : Loïc Félix

Vénus : Marie Kalinine

Diane : Anaïs Constans

Junon : Lisa Barthélémy

Mercure : Samy Camps

Minerve : Marie Sénié
 

Chœur de l'Opéra national Montpellier Languedoc-Roussillon
Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon
 
Nouvelle production /
Coproduction Opéra national de Lorraine, Angers-Nantes Opéra et Folies lyriques

Dates :

- Les 2, 3 et 5 juillet 2016 à 21h30 à l’Amphithéâtre d’Ô - Folies Lyriques - Montpellier

Orphée aux Enfers : Amour, Humour et Féérie pour les folies d'O montpelliéraines

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer