On the Milky Road : les Balkans entre scènes rocambolesques jubilatoires et poésie romantique

Écrit par Guillaume Marcenac Catégorie : Cinéma Mis à jour : mardi 11 juillet 2017 12:27 Affichages : 514

On the milky roadPar Guillaume Marcenac - Lagrandeparade.fr/ Jeudi avait lieu, à HtH, à Grammont, la première de la cuvée 2017 des  projections "Le Diago en plein air". Un cadre magnifique, sous les étoiles. Un écrin de verdure pour une série de films prestigieux. Tous nominés voire primés dans les plus grands festivals européens (Venise et Cannes), tous en avant-première.

En ouverture, nous avions droit au dernier Kusturica (¨Prix Special du Jury à la Mostra de Venise 2016), "On the Milky Road". Un casting de prestige (Monica Bellucci et Kusturica) complété par de non moins talentueux comédiens, notamment la pétillante Sloboda Micalovic (Milena).
Le film se déroule autour d'une ligne de front, dans les Balkans. Le quotidien des combattants et de ceux qui - loin des balles- les nourrissent semble être bien installé. Jusqu'à l'arrivée de Nevesta (Monica Belluci), une belle italienne qui va, bien malgré elle, perturber cette routine. Allant jusqu'à déclencher une série de situations des plus rocambolesques. Le film est particulièrement dense, alternant entre frénésie des scènes jubilatoires, et poésie des moments romantiques.
Emir Kusturica y joue Kosta. De par son métier (convoyeur de lait, de la ferme à la ligne de front), Kosta est le lien entre deux mondes qui, bien que très différents au quotidien, cohabitent et - évidemment - coopèrent. Il est souvent spectateur de situations aussi loufoques que (parfois) improbables. Sa sensibilité poétique, doublée d'une faculté à rester en retrait de l'agitation de ses semblables, donnent même parfois l'impression que c'est Kusturica lui-même qu'on voit déambuler au milieu de son film. Comme pour mieux vivre les scènes et les retrancrire sur l'écran.
On a donc, avec "On the Milky Road", un vrai Kusturica (en aurait-on douté ?). Certes éloigné de l'authenticité du "Temps des Gitans", mais nettement plus personnel. On sent que le réalisateur s'est fait plaisir, et son imagination débordante anime l'esprit du film. La BO est très réussie et Stribor Kusturica a repris avec brio la suite de Goran Bregovic (depuis "La Vie est un Miracle"). A quand le prochain ?!

On the Milky Road
Date de sortie : 12 juillet 2017
Durée :  2h 05min
De Emir Kusturica
Avec Emir Kusturica, Monica Bellucci, Predrag 'Miki' Manojlovic

Vu en avant-première à HTH dans le cadre du Diago en Plein Air ( Montpellier- 34)