Pauline

Claudio Magris : le roman de la tragédie et de l’horreur

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : vendredi 29 décembre 2017 19:18 Affichages : 377

magrisPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Depuis toujours écrivain chantre de la Mitteleuropa, l’Italien Claudio Magris est catégorique : « La littérature doit aller à la recherche de ce qui a été effacé ». A 78 ans, il publie « Classé sans suite », un des textes majeurs de l’année 2017. Une fois encore, cet auteur cité chaque année pour le Nobel de littérature a écrit pour s’immiscer dans les blancs de l’Histoire. Et celui à qui on doit quelques classiques comme « Danube » (1986) ou encore « Utopie et désenchantement » (2001), il n’est pas allé très loin pour trouver le sujet de « Classé sans suite », son « Guerre et paix » à lui : sa ville natale de Trieste a servi de décor. Avec ce nouveau roman, Claudio Magris rappelle ainsi que, pendant la Deuxième Guerre mondiale, Trieste a été la ville en Italie où les nazis avaient installé un camp de concentration et le four crématoire de la Rizerie de San Sabba. Il y a aussi le (grotesque) Musée de la Guerre pour l’avènement de la Paix, ses salles, ses armes où se mêlent passions et délires, ce Musée voulu par un homme maniaque et obsédé par la vérité. Il y a aussi Luisa, cette jeune femme née de la rencontre d’une Juive et d’un Afro-Américain. Inlassablement, dans des pages de violence, de tendresse et de passion, les personnages dessinés par Claudio Magris passent des univers rouge sang de la guerre à d’autres blancs comme cette chaux qu’on a utilisée pour couvrir les murs du camp de Trieste où, dit-on, les prisonniers avaient écrit les noms de leurs dénonciateurs… Livre-épopée, "Classé sans suite" est le grand roman de la tragédie et de l’horreur. De l’amour, aussi…

Classé sans suite
Auteur : Claudio Magris
Editions : L’Arpenteur
Parution : 12 octobre 2017
Prix : 24 €