Pauline

Savannah Dream : un roman post-traumatique au goût d'inachevé

Écrit par Nelly Bonnet Catégorie : Romances & New Adult Mis à jour : mardi 31 mai 2016 18:15 Affichages : 1442

Savannah DreamPar Nelly Bonnet - Lagrandeparade.fr/ Le poids des traumatismes de l’enfance peut nous ratatiner, sans tout à fait nous rendre médiocre, nous pousser à viser toujours un peu moins haut.

Julien traverse sa vie avec inquiétude et insignifiance, sans dimension particulière à lui offrir. Amours, travail et quotidien à son image : sans relief remarquable. Puis comme une seconde chance, un poste à hautes responsabilités dans une multinationale lui est proposé. La chance, quand on n’en a pas l’habitude, déroute et questionne. Se muerait presque en menace puisqu’il s’agit de Julien…
A la limite de la dépression derrière sa muraille de négativité, faut-il avoir l’énergie d’accompagner ce personnage au rythme de ses insatisfactions éternelles. L’exploration des idées noires peut gagner des profondeurs intenses, sauf lorsqu’elles demeurent en surface, lisses, superficielles. « Il était une fois l’homme qui ne se réalisera jamais en aucune manière » peut, ligne après ligne, devenir frustrant. A cette sombre et triste histoire manquent un vrai décor pour nous y attacher, une épaisseur d’ambiance pour nous transporter, un personnage fort pour nous retenir.
Les vains sentiments d’un être essayant d’échapper à une part de lui-même qui n’existe pas laissent un goût d’inachevé, d’effleurement répétitif, jusqu’au titre même de l’œuvre : ce « Savannah Dream » en hommage à une dizaine de lignes des plus anecdotiques au cœur de ce récit. Un peu d’action au chapitre 23… malheureusement il n’y en a que 24.
On lit vite, mais sans être emporté sinon par le malaise et les maladresses d’un non-héros, d’une histoire, d’un texte aux jolis moments de philosophie, qui, à trop demeurer à la lisière d’un enjeu mystérieux, y abandonne son lecteur. Représentation par l’extrait…
 « Et voilà qu’on venait me chercher. Moi, le simple disciple, on m’avait choisi. Elu. Alors, pourquoi continuer à porter le fardeau de cette existence personnelle dégradée ? Au fond, rien ne sert de viser la lune… »

Savannah Dream
Auteur : Cécilia Dutter

Editions: Milady Poche- Photo : © Shutterstock

Date de parution : 22 janvier 2016  / Prix : 7€60