Guantànamo Kid : un roman graphique édifiant sur l’histoire vraie de Mohammed El-Gorani

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : mardi 24 avril 2018 21:44 Affichages : 196

GuantanamoPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ « Je m’appelle Mohamed El-Gorani, je suis né en Arabie saoudite en 1987. Jusqu’à mes quatorze ans, j’étais vendeur de rue à Médine » ; « Ma famille appartient à la tribu des Goranes, des nomades qui vivent au Sahara, au Tchad ».

Un jour, Omar, un des amis de Mohammed, lui propose de partir au Pakistan dans sa famille pour apprendre l’anglais et l’informatique. Savoir dépanner un ordinateur pourrait être la solution pour échapper à la misère! Mohammed, dont la famille subit une grande précarité du fait de la discrimination qui fait qu’en Arabie, les étrangers sont condamnés à rester en bas de l’échelle sociale, se laisse tenter. Deux mois après son arrivée surviennent les attentats du 11 septembre. La police pakistanaise l’arrête un vendredi, alors qu’il allait à la mosquée, car on le soupçonne d’appartenir à al-Qaida - dont il ignorait l’existence jusqu’alors. On le livre aux Américains; il est d’abord emprisonné en Afghanistan puis à Guantanamo. Un voyage au bout de l’enfer qui durera huit ans avant que son innocence soit reconnue et actée…
Le récit documenté de Jérôme Tubiana avait été publié dans les revues XXI et London Review of Books ; en partenariat avec Amnesty International et accompagnée des dessins d’Alexandre Franc l’histoire singulière de cet adolescent pris malgré lui dans la spirale de l’Histoire est un véritable coup de poing dans le ventre. Le lecteur découvre le quotidien de ce camp situé sur l’île de Cuba dont Barack Obama avait promis la fermeture sans réussir à l’obtenir ; les conditions de détention contraires aux conventions internationales y sont pointées du doigt avec véhémence.
On suit avec intérêt Mohammed El-Gorani, d’abord enfant apeuré et terrorisé, puis adolescent qui s’affirme et finit par être une forte tête qui s’oppose farouchement aux gardiens lorsque les traitements infligés sont inacceptables. Un témoignage dénué ni d’humour ni d’émotion qui mêle avec dextérité descriptions des réalités de détention dans le camp, portraits d’êtres rencontrés sur place, modes opératoires utilisés par les équipes dans le camp pour neutraliser par exemple un prisonnier ou pour torturer mais aussi moyens de répliques efficaces imaginées par les détenus ( le seau numéro 2...).

Un album au propos aussi grave que passionnant, d'une lecture accessible à tous, qui revient sur un pan de notre histoire contemporaine et donne la parole à un héros malgré lui qui découvrit trop tôt et de manière douloureuse la réalité d'un monde aux prises d'enjeux géopolitiques complexes et qui laisse derrière lui, encore et toujours, des victimes collatérales auxquelles il ne rend jamais, au final, véritablement justice...même après les avoir libérées. C'est la fameuse loi de la panthère et du lion racontée par Shaker, un compagnon de misère de Mohammed, qui nous rappelle que le chemin sera encore long avant qu'une justice internationale qui respecte les principes les plus élémentaires du droit soit appliquée à tous les terriens, quels que soient leur lieu de naissance, leur foi et leurs convictions. A lire, à offrir pour faire bouger à petite échelle le monde à grande échelle.

GUANTANAMO KID
Editions : DARGAUD
DESSINATEUR : ALEXANDRE FRANC
SCÉNARISTE : JÉRÔME TUBIANA
PUBLIC ADO-ADULTE - À PARTIR DE 16 ANS
PARUTION : LE 16/03/2018
Prix : 19,99€

guantanamo