La nuit mange le jour : un thriller érotique troublant

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Roman graphique Mis à jour : jeudi 3 août 2017 22:16 Affichages : 379

La nuit mangePar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Thomas est une jeune homme discret, certaines mauvaises langues diraient même insignifiant. Il est immédiatement séduit par Fred, publicitaire et artiste au charisme incontestable, à la puissance physique et spirituelle écrasante. Avec ce nouvel amant, Thomas se découvre des penchants sexuels qu'il ignorait jusqu'alors.

La jalousie dans le couple apparaît aussi peu à peu avec la découverte de l'existence d'un ex, disparu mystérieusement, du nom d'Alex et que l'on présente comme un être aussi physiquement parfait que pervers et charmeur. Au fur et à mesure, Thomas enquête. Pourquoi Alex a disparu sans redonner signe de vie? Les photographies qu'il découvre, aux mises en scène sado-masochistes explicites, lui font naître des hypothèses morbides: Fred l'aurait-il tué? Et n'est-ce pas celà, finalement, qui attise le désir de Thomas?

Certains ont peur d'aimer. D'autres aiment avoir peur. C'est à partir de ce postulat que se tisse l'histoire de "La nuit mange le jour". Hubert signe ici un scénario prenant qui propose une réflexion en filigrane sur les attentes que l'on peut avoir de l'autre en amour. L'écueil ici provient du fait que chacun cherche en sa "moitié" les manques qu'il ne peut combler....et l'on semble nous dire aussi que l'on n'échappe pas à sa nature...

L'érotisme ici est pertinent car il est un acteur à part entière de la narration. Burckel, dans une bichromie en noir et blanc, dessine assurément avec justesse cette relation d'abord anodine et qui devient malsaine. 

 Un album graphique au contenu pour public averti, certes, mais qui doit se lire d'abord comme un thriller à la testostérone aussi tourmentée que sensible...

La nuit mange le jour
Editions : Glénat
Collection : 1000 feuilles
Scénario : Hubert
Dessin : Burckel
Public averti
Parution : 21 juin 2017
Prix : 22,50€

Thomas