Addiction : Il existe toutes sortes de dépendances, mais toutes mènent à l’enfer

Écrit par Michelle Gagnère Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : jeudi 12 octobre 2017 21:29 Affichages : 349

AddictionPar Michelle Gagnère - Lagrandeparade.fr/ Six personnages se croisent, et se recroisent au hasard de leurs addictions respectives. Ils sont de la même famille, ils sont amis, ils fréquentent les mêmes lieux. Peu à peu des liens vont se créer, déclenchant des réactions en chaîne et les entraînant dans une spirale infernale dont aucun ne sortira indemne.

L’album ouvre sur une séance de type "joueurs anonymes" où des personnes addicts aux jeux viennent chercher aide et soutien. C’est au tour de Paquita de parler de son addiction aux machines à sous. Sophie est là, mais quitte rapidement la séance, incapable de se reconnaître dans l’histoire de cette jeune femme, pour rejoindre le tripot clandestin dont elle est une des habituées.
Longtemps après le départ des autres employés, Brigitte, seule dans son laboratoire, travaille à la création d’un nouveau parfum. Pendant ce temps son mari l’attend, il a tout préparé pour l’anniversaire de leur fils, mais Brigitte ne viendra pas, enfermée dans son travail.
Pendant ce temps sa soeur rentre chez elle, seule et désespérée : une fois de plus son sac est plein : cette fois c’est un parfum qu’elle a subtilisé, car son gros problème, c’est qu’elle est kleptomane.
Une jeune femme noire sillonne la ville avec ses amis, leur racontant ses tournages supposés avec les grandes stars du moment, et les multiples auditions qu’elle passe. Mais, c’est étrange, aucun des films où elle est censée avoir tourné n’a vu le jour … Pourtant elle est incapable de s’arrêter de raconter, et de se raconter, des histoires.
Gurutze connait tous les coins et recoins de son lieu de travail, des bars du quartier, des petites ruelles sombres, qu’elle arpente jour et nuit pour satisfaire son besoin de sexe. Ses collègues, les inconnus d’un soir, tous deviennent les victimes de sa nymphomanie.
Alain lui, est un passionné des réseaux sociaux, il ne vit pas sa vie, il la filme. Et si la vidéo des ébats de Gurutze fait un tabac, ce n’est rien à côté du succès de celle d’un meurtre auquel il a assisté par hasard et qu’il n’a pu s’empêcher de mettre en ligne. Mais on ne diffuse pas impunément ce genre de vidéo, et les tueurs sont à ses trousses.

Les dessins sont proches de la caricature, avec des traits appuyés et très expressifs. Un découpage fort, un bon rythme dans les cases, avec des bordures noires bien franches, soutiennent l’action et la renforcent. Aux moments critiques les cases ne sont plus horizontales ou verticales, mais obliques, ou débordent des bordures, et cela donne une impression d’urgence absolue. La mise en couleur de Aintzane Landa souligne la descente aux enfers des divers protagonistes de cette bande dessinée glauque et poisseuse à souhait.

Addiction
Editions : Akiléos
Scénario: Josep Busquet - Dessin : Pedro J.Colombo - Couleurs : Aintzane Landa
Prix : 15 €
En librairie depuis le 20 avril 2017

addiction