Les deux vies de Baudouin : une leçon magistrale de fraternité

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Bande-dessinée Mis à jour : vendredi 10 février 2017 16:31 Affichages : 1586

BaudouinPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Baudouin est juriste dans une boîte dans laquelle on ne le ménage pas. Trentenaire solitaire, son quotidien se résume à des heures de travail ininterrompues sous les menaces itératives de son supérieur ; aucun loisir, jamais une aventure amoureuse et un sérieux qui frôle la caricature. Une vie étriquée en somme. Il a un grand frère, Luc, qui est son exact opposé. Médecin sans frontière, épicurien, ce dernier accumule les petites amies, multiplie les amis, jouit de chaque moment que la vie lui propose et se met en danger. Un jour Baudouin découvre, lors de sa douche, une petit boule sous l'aine et son frère lui conseille de consulter, juste pour se rassurer, un de ses amis cancérologues...qui lui apprend après une série d'analyses qu'il est condamné, quelques mois au plus de vie à espérer.

Après quelques jours de désespoir et d'immobilisme total, Luc propose à son frère, pétri d'impuissance et de peur, de le suivre au Bénin où il est engagé dans une mission humanitaire. Baudouin dresse auparavant avec lui une liste de tout ce qu'il souhaiterait accomplir avant de mourir...et les voilà partis, complices, déterminés à vivre un beau moment fraternel !

On connaissait la remarquable sensibilité de Fabien Toulmé avec son premier album " Ce n'est pas toi que j'attendais" qui narrait la confession et le vécu d'un père qui apprend que sa fille est trisomique. "Les deux vies de Baudouin" relève de la même virtuosité concernant la manière dont les émotions sont exposées. Que ferions-nous s'il nous restait quelques mois à vivre? La question n'est pas nouvelle et a donné lieu à des interprétations littéraires diverses. L'idée de tout plaquer pour vivre à fond ses derniers instants n'a rien d'original...Ce qui est brillant, par contre, et bien présent dans cette bande-dessinée, ce sont les choix narratifs opérés, le ton volontairement plein de dérision et de tendresse et la manière dont sont amenées les analepses qui donnent peu à peu au lecteur des clés de réponses au mal-être de Baudouin et expliquent en filigrane comment se construit une identité. Baudouin et son compteur de jours qui lui restent avant de partir à la retraite, Baudouin et sa première nuit d'amour avec une sculpturale Béninoise, Baudouin et sa chemises à fleurs métamorphosé en Johnny Clegg, Baudouin qui dit "je t'aime" enfin à son père, cette histoire multiplie les moments d'émotion ( Sortez les mouchoirs, vous aurez été prévenu(s)!) et ce jusqu'à l'issue de ce drame familial. Le talent de cet auteur? Ne pas se contenter de rester dans l'émotion larmoyante mais de la dépasser pour nous apprendre quelque chose sur nous-mêmes.

Les deux vies de Baudouin est une leçon magistrale d'amour fraternel et une invitation à se réaliser pleinement en faisant l'immense saut depuis le pont des convenances sociales, des pressions familiales et/ou des angoisses intrinsèques de l'être humain à renoncer à un cadre rassurant. Un formidable coup de pied à cul à s'offrir et à offrir à tous ceux qu'on aime...! Assurément, une des meilleures bds que l'on ait lues ces derniers mois!

Les deux vies de Baudouin
Collection : MIRAGES
Scénariste et illustrateur : TOULMÉ Fabien
Coloriste : SIERRO Valérie

Date de parution : 15/02/2017
Prix: 25,50€

 

 

Ce n'es tpas toi"Je suis quand même content que tu sois venue"

L’histoire débute au Brésil au début de la
 deuxième grossesse de Patricia. Fabien
 est un papa déjà comblé avec sa première 
fille, Louise, et est un peu angoissé, comme 
tous les parents, parce que c’est le jour de 
la première échographie où l’on vérifie la
 clarté nucale du foetus. « La clarté nucale,
 c’est le décollement qui apparaît entre la 
peau et la colonne vertébrale du bébé au cours du premier semestre de grossesse.
 Cette mesure permet notamment d’évaluer 
le risque de malformation et de détecter
 l’existence de certaines maladies
 chez le bébé. Et en particulier la trisomie
21 ( ou syndrome de Down).» Lorsque le gynécologue annonce que tout va bien,
 Fabien se sent heureux....cependant,
 Patricia et lui-même jouent-ils de malchance
 ou est-ce le destin qui est en route, 
malgré les examens nombreux et leur retour
 en France, ce n’est que quelques jours
 après la naissance de Julia que les médecins 
leur annoncent que Julia est une enfant
« spéciale» comme l’on dit au Brésil.
 Si Patricia s’effondre dans la tristesse, son
 amour pour Julia ne cesse de grandir dès 
qu’elle peut être en contact avec elle. Pour 
Fabien, tout est plus compliqué et il faudra
 du temps, de l’aide et les sourires adorables 
de la petite Julia pour vaincre les 
angoisses et la douleur d’un père qui se 
trouve face à une fille qu’il n’attendait pas.
«Ce n’est pas toi que j’attendais» est un album
 bouleversant parce qu’on s’y exprime
 avec autant de sincérité que d’amour. Il
 évoque tout le désespoir, la violence et 
la colère qui ont secoué l’âme d’un papa
 durant les premiers mois de vie de sa petite 
fille trisomique. C’est un témoignage
 qui touchera tout le monde et permettra de faire évoluer sans aucun doute le regard 
encore trop compatissant, maladroit et forcément
 blessant des gens sur cet handicap.
 Julia, «l’enfant bisou», trouve sa place dans 
une famille aimante et souriante....et si la 
vie réserve des surprises, l’amour assurément 
vainc tout.
Un album qui vous arrachera des larmes à
 coup sûr mais qui, à l’instar du rendez-vous
 que Julien et Patricia ont avec le Docteur 
Lebrun, rendra plus léger tous ceux qui
 vivent une situation similaire, s’apprêtent 
à avoir des enfants et sont emplis d’inquiétude 
ou tout simplement vivront 
cette «aventure humaine» comme une
 nouvelle preuve que la différence n’est
 pas une fatalité quand l’intelligence
 et la sensibilité ouvrent les yeux et 
révèlent les trésors et les potentiels 
que recèlent chaque petit coeur 
qui bat.
 Et merci à Fabien Toulmé d’offrir
 à ses lecteurs quelques 
photos de «sa princesse»...une 
conclusion attendrissante
 et souriante qui achève de 
conquérir son lecteur!

Ce n’est pas toi que j’attendais

Auteur: Fabien Toulmé

Éditions: Delcourt

Parution: octobre 2014

Prix: 18,95€

Le site de l'auteur

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer