Inséparables : une vie partagée à deux

Écrit par Flavie Dekoste Catégorie : Les ados Mis à jour : dimanche 29 octobre 2017 09:50 Affichages : 106

InséparablesPar Flavie Dekoste - Lagrandeparade.fr/ Grace et Tippi. Tippi et Grace. Fusionnées à la hanche, ces deux soeurs partagent le même sang, le même squelette… elles sont siamoises. Leur scolarité se déroule depuis toujours à domicile mais les soucis financiers de leurs parents vont venir chambouler leur quotidien. Leur entrée au lycée privée d’Hornbeacon High est imminente. Une place qui compte pour deux. C’est une grande première pour les deux jeunes filles qui vont devoir se soutenir pour affronter ce « nouveau monde » et le regard des autres.

De prime abord, ce qui frappe le lecteur en ouvrant le livre, ce sont ces mini-chapitres, d’une ou deux pages, composés de vers. Ces vers libres apportent légèreté au texte et ne rebutent en aucun cas la lecture. Ils permettent de mettre en place cette histoire hors du commun, une histoire de vie poétique où la narration se fait au travers du personnage de Grace. 
L’emploi de la première personne du singulier permet au lecteur de se glisser directement dans le corps et dans l’esprit de la jeune fille. Grace nous dépeint son monde : des vêtements spéciaux, des moments d’intimités inexistants que ce soit sous la douche, dans le lit ou avec un ami, un membre de la famille, les séances chez le thérapeute où l’autre personne doit mettre un casque avec de la musique pour ne pas entendre ce qu’il se dit, une harmonie qui doit être mutuelle pour marcher ou faire une activité, si l’une est clouée au lit, l’autre ne peut rien faire…
Et Grace nous décrit également l’univers qu’elle découvre : les siamois participent parfois à des émissions de télé-réalités, le regard des autres au quotidien, le regard des adolescents au lycée qui peut être mesquin, méchant, hostile… 
Grace et Tippi vivent avec. Ce ne sont pas des bêtes de foire, ce sont juste deux jeunes filles partageant le même corps mais en aucun cas les mêmes pensées. Très différentes mais pourtant complémentaires et indissociables, le lecteur se rend compte que Tippi est plus cynique et impulsive alors que Grace est plus réservée et calme. Elles sont soutenues par leur famille, malgré les soucis financiers dû à leurs soins et par leurs deux nouveaux amis Jon et Yasmeen. Leurs deux amis les apprécient pour ce qu’elles sont et ne se soucient pas de ce que peuvent penser les autres. Ce sont deux protagonistes avec de forts caractères auxquels le lecteur s’attache également.
Les sujets sensibles et humains s’enchaînent au fil des mois : la maladie, le regard des autres et le sentiment d’exclusion, la colère, l’amour, les premiers émois, l’amitié… Ce roman est tout sauf banal et, en quatre-cent pages, Sarah Crossan arrive à nous exposer un véritable pan de la société actuelle sans jamais tomber dans le pathos ! Le lecteur appartient au monde de Grace et Tippi et vit avec elles les épreuves qu’elles traversent.

Le travail de traduction de Clémentine Beauvais (auteure de "Songe à la douceur" et "Les Petites reines") est incroyablement juste par rapport au texte original de Sarah Crossan. Elle a su garder toute la poésie et la beauté des mots choisis. Il faut notamment souligner le travail de documentation de l’auteure. Même si ce livre n’est qu’une fiction, Sarah Crossan s’est appuyée sur des témoignages de frères et soeurs siamois et a parlé à bon nombre de médecins afin d’être au plus près de la réalité. C’est une réussite en tout point. 

Ce roman est une petite pépite de poésie, d’espoir et de tolérance, une ode à l’amour fraternel dont on ne ressort pas indemne. Un coup de coeur indéniable !

« Elle a de la chance d’être complètement normale. 
Quoique
Je me dis qu’être notre soeur
Ça doit être nul parfois,
Qu’être notre soeur, si ça se trouve, 
Ça fait d’elle aussi
Un monstre. »

Inséparables de Sarah Crossan
Éditions : Rageot
Genre : jeunesse, contemporain
Date de sortie : mai 2017
Nombre de pages : 406
prix : 14,90 €