Everything Everything : « Le plus grand risque dans la vie, c’est de ne pas en prendre. » 


Écrit par Flavie Dekoste Catégorie : Les ados Mis à jour : samedi 3 juin 2017 09:59 Affichages : 487

EverythingPar Flavie Dekoste - Lagrandeparade.fr/ Maddy est atteinte de Déficit Immunitaire Combiné Sévère (DICS), plus communément appelé la maladie de « l’enfant-bulle ». Maddy a dix-huit ans et n’a jamais mis les pieds en dehors de sa maison. Au quotidien, c’est Carla, une infirmière, qui prend soin d’elle en plus de sa mère. Un jour, un camion de déménagement débarque dans sa rue. Par sa fenêtre, elle aperçoit cette nouvelle famille, mais surtout lui, ce jeune homme vêtu de noir. Leurs regards se croisent, Maddy sait qu’elle tombera amoureuse et que ce sera compliqué…

Dès les premières pages nous plongeons dans le monde de Maddy. Un monde où sa respiration par minute est contrôlée, où la température de la pièce est vérifiée, où l’état du filtre à air est inspecté. Une rengaine de tous les jours, de toutes les heures. Maddy nous fait découvrir ses habitudes au quotidien que ce soit avec sa mère Pauline ou son amie-infirmière Carla.
Le livre, se proposant tel un journal de bord, nous plonge dans une sorte de huis-clos où les seules bouffées d’air frais arriveront en la personne d’Olly, le voisin habillé tout de noir. Très vite le jeune homme va apercevoir cette jeune fille qui reste enfermée dans sa maison et va rentrer en contact avec elle. C’est par le biais d’un tchat que les deux voisins vont faire connaissance et bien évidemment s’apprécier de plus en plus. La relation qui se développe "à distance" est très intéressante et nouvelle, particulièrement pour Maddy. Pour la première fois de sa vie, la jeune fille va se sentir "vivante" au contact de ce jeune qui l’a remarqué. Cette romance est inattendue pour Maddy qui va devoir faire face à sa mère. Le lien mère-fille va se retrouver fragiliser. On se rend finalement compte que Maddy vit son adolescence comme tout le monde. Même si elle n’est jamais sortie de chez elle en dix-sept an, c’est un personnage entier face à ses sentiments. Elle est sensible, drôle, très mature et arrive à prendre du recul sur sa maladie qui fait partie d’elle.
Le personnage d’Olly est également intriguant. Par la narration interne, le lecteur ne voit d’Olly que ce que Maddy en voit, mais il comprend très vite que sa situation familiale est assez compliquée. Il se retrouve aux côtés d’une mère impuissante face à un père empreint, par moment, de violence.
Ce livre porte donc trois fortes relations : Maddy et sa mère, Maddy et Carla et Maddy et Olly. Des relations qui se développent simplement, même si des notes tragiques s’en mêlent. Maddy sait ce qu’elle veut et elle ne reculera devant rien… 

Nicola Yoon a une plume très fluide. On se surprend à ne fermer le livre que très rarement pendant notre lecture. Des petits dessins jonchent certaines pages, ce qui renforce l’aspect journal de bord. On ne reste également pas insensible à cette première de couverture où le graphisme nous emporte d’ores et déjà dans un univers à double tranchant. L’auteure nous permet donc de rentrer dans la « bulle » de Maddy !

« Attention, spoiler : Quand plus personne ne vous voit, vous cessez d’exister. »


Everything Everything de Nicola Yoon
Éditions : Bayard
Genre : contemporain, romance 
Date de sortie : avril 2016
Nombre de pages : 360
prix : 16,90 €

Adapté au cinéma, Everything Everything est également le premier roman de Nicola Yoon.
Sortie dans les salles : le 21 juin 2017.