Les Enfants de Peakwood : Et si vous étiez revenu d'entre les morts ?

Écrit par Flavie Dekoste Catégorie : Les ados Mis à jour : lundi 3 avril 2017 08:04 Affichages : 570

ScrineoPar Flavie Dekoste -  Lagrandeparade.fr/  Du jour au lendemain, de mystérieuses blessures apparaissent sur les corps de certains habitant de Peakwood, petite ville du Montana aux États-Unis. Quels sont ces maux dont ils sont infligés ? Pourquoi certaines personnes ne sont pas concernées mais agissent bizarrement ? D'étranges phénomènes se produisent, mais seuls Chayton, le médecin de la ville et son père, un vieux chaman, vont reconnaître les signes. Et si tout avait un lien avec un accident de bus qui a eu lieu dix ans auparavant ?

De prime abord, la couverture donne le ton : quelques enfants, un bus accidenté. La période hivernale renforce l'aspect fantastique qui est exposé. Tous les éléments mis en avant suscitent l'envie d'ouvrir ce roman pour en apprendre davantage. Qu'est-il arrivé aux enfants de Peakwood ? Un roman sur l'histoire d'une ville qui tourne au huis-clos oppressant.

Le premier roman de Rod Marty est addictif. Lorsqu'on le commence, on a du mal à vouloir le refermer avant d'avoir lu la dernière page. La plume de l'auteur pose dans un premier temps le contexte. Les premières images aveuglent, tels les phares d'un bus jaune fonçant sur nous. Comme dans un film, on commence à rencontrer quelques personnages. Mais le prologue s'arrête brutalement et nous voilà, dix ans plus tard ! Le peu de protagonistes rencontrés ont grandi et forcément leur psychologie a évolué avec le temps. L'éventail des habitants de cette petite ville est déployé au plus haut point. On imagine leur vie pendant l'ellipse de dix ans grâce aux bribes laissées par l'auteur. Rien ne semble avoir évolué mais pourtant...
Dans les cinq chapitres segmentant le roman, la galerie des points de vues est égale à celle des personnages. Cette multitude de voix renforce l'histoire et permet de vivre différentes situations, que ce soit aux côtés des adultes ou des plus jeunes. Ce procédé renforce l'effet de film qui défile sous nos yeux. Le seul souci est qu'on a tendance à se perdre parmi les noms et les visages présentés puisque presque tout le monde est présent dès le début. Le récit débute tout en douceur. Le lecteur apprend à connaître Peakwood et ses environs, les habitudes de Tom, Nora ou encore Helen. Les personnages sont touchants, même si, parfois, ce sont des grands traits de caractère qui les identifient. Leurs réactions face aux phénomènes étranges qui se produisent sont intéressantes à étudier. Pour certains, c'est chacun pour soi, pour d'autres, l'entraide est de mise. De l'animosité à la passivité, l'auteur ne fait pas dans le pathos en poussant ses sujets dans leurs retranchements. Le lecteur bascule, parfois, en même temps que le protagoniste dans l'horreur. La mort frappe n'importe quand... et surtout lorsque l'on s'y attend le moins.

Difficile d'en dire plus sans faire de spoiler. Jusqu'à la dernière page, le mystère qui entoure cette ville est bien gardé. Tout s'imbrique au fur et à mesure pour finir sur une fin où juste une seule chose importe, qui va s'en sortir ?
Prix des Halliennales 2016, ce roman nous transporte dans un monde entre science-fiction, fantastique et horreur ! À ne pas mettre entre toutes les mains...

Il n'y avait pas qu'un destin possible. Tout était une question de virages pris ou pas.

Les Enfants de Peakwood de Rod Marty

Éditions : Scrineo

Genre : Fantastique 

Date de sortie :  octobre 2015

Nombre de pages : 383

prix : 20 €