Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

J’ai mangé du Jacques : un superbe spectacle musical, qui vous promène du rire aux larmes, avec délicatesse et un humour ravageur

Écrit par Sylvie Gagnère Catégorie : Théâtre Mis à jour : samedi 12 mai 2018 16:54 Affichages : 271

JMDJPar Sylvie Gagnère - Lagrandeparade.fr/ "J’ai mangé du Jacques", c’est un spectacle musical, où se jouent et se chantent des tas de chansons, interprétées, écrites, composées… par plein de Jacques. Cela va de Prévert à Brel, de Demy à Dutronc, des Frères Jacques à Higelin, sans oublier, pour les plus anciens, Jacques Douai. Et pas seulement, puisque des Jacques plus méconnus ont écrit pour Nougaro, composé pour Claude François ou inspiré des génériques de dessins animés !

Julie Autissier, chanteuse et comédienne et Raphaël Callandreau, auteur et compositeur, forment un duo très réussi, qui dégage une énergie et un bonheur d’être en scène qui ne se dément pas. Le choix des titres est particulièrement pertinent, passant du sentiment au rire, de la légèreté parfois salace (« Les fesses », « L’école des fans » ou « Le duo des théâtreux ») à l’émotion pure (« Tombé du ciel », « Orly »).

Les deux artistes ne se contentent pas de reprendre les chansons, ils les réinterprètent et proposent de nouveaux arrangements où « Fais pas ci, Fais pas ça » devient un rap endiablé, et « Comme d’habitude » une bossa d’amoureux blasés ; ils perdent le souffle en courant après « La petite fille en pleurs » et jouent avec les émotions des spectateurs en mêlant « L’ivrogne » à « Je suis grise ».

Les mélodies s’enchaînent avec malice, et les deux compères alternent leurs places et les instruments de musique (du piano au triangle, de la flûte à bec à la guitare, du mélodica à la darbouka) avec une complicité et une aisance impressionnantes.

Julie Autissier est magnifique, elle allie les qualités d’une chanteuse, à la voix très juste et puissante, à celles d’une comédienne, qui habite son interprétation et transcende le moment. Lorsqu’elle chante « Orly », de Jacques Brel, l’émotion est palpable et le silence qui suit la dernière note témoigne d’un public bouleversé.

Raphaël Callandreau apporte un contrepoint humoristique, auquel la jeune femme se joint pour proposer des ponctuations très drôles et entraînantes.

Une heure dix de chansons, de sourires, d’émotion, de souvenirs… c’est le beau cadeau que ces deux artistes-là nous offrent !

J’ai mangé du Jacques

Avec : Julie Autissier et Raphaël Callandreau
Collaboration artistique : Émilie Chevrillon
Durée du spectacle : 1 h 10


Dates et lieux des représentations : 

- du 7 au 29 mai 2018, les lundis et mardis à 19 h 45, Théâtre de l’Essaïon, 75004 Paris