Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Gainsbourg Confidentiel : une pépite pour les amateurs du poète sombre et romantique

Écrit par Imane Akalay Catégorie : Théâtre Mis à jour : vendredi 30 mars 2018 22:16 Affichages : 541

GainsbourgPar Imane Akalay – Lagrandeparade.fr / Confidentiel en effet ce spectacle, une véritable pépite pour les amateurs du poète sombre et romantique et les amoureux des années cinquante. Sur scène, le narrateur et interprète (Stéphane Roux), accompagné d’un guitariste (David Fabre) et d’un contrebassiste (Aurélien Maurice), nous fait partager les débuts de Lucien Ginsberg, qui a pris pour nom de scène Serge Gainsbourg parce que « Lucien, ça fait coiffeur pour dames ». Whisky à la main, cigarette au bec, dans des volutes de fumées très fifties, Stéphane Roux relate de sa voix chaude les débuts du chanteur aux oreilles décollées et au charme ravageur, mélancolique poète, cet « antéchrist du music-hall » à contre-courant des modes de l’époque. Le poète de ceux que l’on croise et que l’on ne regarde pas, à l’instar du poinçonneur des Lilas.

Le texte superbe et poétique est écrit par Jean-François Brieu et ponctué de chansons « live », que Stéphane Roux interprète à sa manière, plus rythmée, plus rapide que celle de Gainsbourg, et c’est tant mieux car il eut été dommage de faire de l’imitation.

Le texte décrit le discret pianiste d’ambiance du cabaret Milord l’Arsouille en 1958 et décline ses débuts de compositeur-interprète, avec ses cinq premiers albums parus entre 1958 et 1963. Gainsbourg le passionné des femmes, Gainsbourg dont les textes penchaient vers la littérature classique et dont la musique optait pour le jazz eut du mal à se faire apprécier du public à l’époque où les chanteurs yéyé succédaient à la poésie jazzy et rayonnante des chansons de Juliette Gréco, Catherine Sauvage ou Boris Vian. Ces cinq premiers opus furent des échecs commerciaux. Le succès viendra avec Poupée de cire, poupée de son, écrite pour France Gall en 1965. Mais ceci est une autre histoire… En attendant, amateurs de poésie et de belle musique, faites-vous plaisir, courez voir ce délicieux spectacle !

Gainsbourg Confidentiel

Auteur : Jean-François Brieu
Artistes : Stéphane Roux, David Fabre, Aurélien Maurice
Metteur en scène : David Fabre

Dates et lieux des représentations: 

-Jusqu'au 31 mars 2018 à l'Archipel ( 17 boulevard de Strasbourg, 75010 Paris)

gainsbourg