Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Mais n’te promène donc pas toute nue ! : une Clarisse Ventroux talentueuse aux Feux de la Rampe

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Théâtre Mis à jour : mercredi 29 novembre 2017 20:17 Affichages : 1003

Toute nue! Par Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ « Mais qu’est-ce que c’est que cette manie que tu as de toujours vouloir te promener toute nue ? » s’écrit à plusieurs reprises le député Ventroux. Sa femme, Clarisse, une coquette exubérante, n’a que faire des réprimandes de son mari : elle se dit « au-dessus de tous ces préjugés » et réitère sans remords cette émoustillante et bien surprenante attitude.

Est-il bien raisonnable d’accueillir des invités dans des tenues si légères, lorsque son mari se dit éligible au ministère de la Marine ? Elle risque bien de compromettre sa carrière. « Tu es la femme d’un futur ministre ! ». On a envie de dire : « Chère Madame, il faut savoir se tenir, mais vous êtes bien drôle… ».
C’est un grand classique de Georges Feydeau présenté aux Feux de la Rampe, avec une suite imaginée par Delo. On assiste ainsi à une version très moderne...et très réussie.

La pièce de Feydeau, dont la brillante plume et le sens du comique ne sont plus à discuter, est mise à l’honneur dans cette amusante interprétation. Le dramaturge, en 1911, a souhaité tourner en dérision les exigences de la société bourgeoise. C’est dans cet esprit parfaitement conservé que Delo propose une mise en scène juste, amusante, intelligente avec une suite qui s’articule naturellement au grand classique de Feydeau. Le principal écueil du spectacle serait de tomber dans la vulgarité, avec des scènes rocambolesques où le corps de Mme Ventroux serait exposé dans des positions compromettantes. Ce qui n’est pas le cas, on tire notre chapeau pour ce défi réussi.

Les scènes-clé sont très bien interprétées et les invités défilent dans une hilarante cacophonie : Mr Hochpaix (opposant politique de Mr Ventroux), Mr Dugeval (rédacteur en chef du Figaro) - « Votre femme est assez olé olé, avec un tempérament plutôt … aéré ! » - , Clémenceau, fasciné par les frasques de Mme Ventroux à sa fenêtre…. On s’esclaffe, on rit, on admire le corps de Clarisse Ventroux et on attend la fureur du député avec impatience.

Nom d’un tonnerre, va donc t’habiller !

Les comédiens sont convaincants, les crises du mari agacé plus vraies que nature avec des mimiques hilarantes. La réussite de la pièce tient également à la prestation de la comédienne interprétant Clarisse. La possession de la scène, le ton, le talent sont au rendez-vous. On salue sa performance qui pimente cette pièce en variant les tons et les expressions.

Oh je me suis fait piquer par une mouche charbonneuse !

Georges Feydeau a proposé en 1911 une représentation épatante, un siècle plus tard Delo l’étaye et lui redonne ses couleurs ! Un véritable plaisir des oreilles et des yeux!

Mais n’te promène donc pas toute nue ! Suivi de Mais va donc t'habiller !

Auteur : Georges Feydeau, Delo 

Artistes : En alternance : Eugénie de Bohent, Philippe Branet, Nathalie Couturier, Joseph Dekkers, Delo, Loic Lacoua, Nicolas Mazzocco, Nicolas Mouen, François Nervioz, Jean-Luc Poncy, Céline Veyrat

Metteur en scène : Delo

- Jusqu'au 31 décembre 2017 au Théâtre les Feux de la rampe ( 34, rue Richer 75 009 Paris - Métro Grands boulevards)