Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Teatro Comico : une leçon magistrale de commedia dell’arte de la Cie Dell’Improvviso

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Théâtre Mis à jour : jeudi 29 juin 2017 15:22 Affichages : 256

Teatro ComicoPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Magistrale, oui! et d’abord parce que "Teatro Comico" se présente comme une sorte de cours magistral - loufoque certes - mais diablement pertinent et aux qualités pédagogiques que tout spécialiste du théâtre ne saurait nier! Mais aussi parce qu’il faut le dire haut et fort : depuis des années, la compagnie Dell’Improvviso offre ce qu’il y a de meilleur en matière de commedia dell’arte. De Cyrano à Roméo et Juliette, de Prova Aperta à Comico Lamento, d’Être ou ne pas être à Teatro Comico, que ce soient des textes classiques, de commedia dell’arte ou de Luca Franceschi, c'est toujours l’assurance de vivre un moment de théâtre épuré de toute volonté de déstabiliser le spectateur par un propos sous-jacent pseudo intellectualiste à la clarté nébuleuse. Vous nous suivez? Non? Et bien allez la voir la pièce et écoutez donc l'intervention du metteur en scène prétentieux qui reproche à la commedia son aspect "populaire", ses effets potaches et sa farce facile, sa facture poussiéreuse et dépassée, ses lazzi vus et revus, ses thèmes abordés souvent machistes et qui ne collent plus avec le XXIème siècle. A cela répond une pièce désopilante qui prouve que la querelle de l'ancien et du moderne est d'une bêtise patentée ! 

Bref…de quoi est-il question ici? Le public est invité à une conférence-débat où a été invité un éminent spécialiste de commedia dell’arte. Et bien sûr, ça dérape car le théâtre, à l’image de la vie, se nourrit des imprévus et des personnalités hautes en couleur de chacun. Nathalie Robert incarne une Marie-France désopilante à la voix de crécelle insupportable, directrice de l’association instigatrice de cette soirée, véritable péronnelle qui rappelle très vite par ses pleurnicheries itératives, son humeur colérique et son désir de jouer la carte de la séduction, le délicieux personnage de Franceschina…qu’elle interprète d’ailleurs ensuite dans un canevas improvisé pour l’occasion. Carole Ventura joue une américaine extravertie, passionnée de théâtre et désireuse de montrer ses talents. Elle s’improvise Isabella, l’amoureuse au coeur pur, et amuse par ses clins d’oeil réguliers aux inquiétudes de la femme contemporaine. Grégory Nardella se déchaîne sur le plateau, multipliant les pitreries et les grimaces, et séduisant tout autant dans le rôle de l’amoureux fier-à-bras qui se laisse prendre au jeu de l’amour, même si une psychanalyse pour évacuer l’angoisse de renoncer à sa liberté ne ferait pas de mal à son personnage… Angelo Crotti, en bénévole benêt de l’association originaire de Bergame, séduit dans son incorrigible rôle de gaffeur auquel il faut tout expliquer trois fois : il offre de très belles représentations de Zanni à la gestuelle d’oiseau et de Brighella au bégaiement burlesque…Quant à Luca Franceschi, chef d’orchestre brillant de cette démonstration vivante de l’art de la commedia dell’arte, il convainc en artiste italien, séducteur et charismatique, qui vient honorer de sa présence notre assemblée et endosse avec panache ensuite les rôles de Pantalone, le père autoritaire d’Isabella, du docteur Bolonais au "hohoho" légendaire puis du farouche Capitan.
Teatro ComicoUne récréation théâtrale fort plaisante qui mêle le ludique au didactique : vous y apprendrez en effet quelques anecdotes passionnantes sur ce genre né au XVIème siècle à Venise. Teatro Comico, c'est un théâtre qui rit de lui-même et de ses clichés. Une démonstration drôle et sensible de l’extrême contemporanéité et universalité de cette forme théâtrale, vieille de plus de 500 ans, qui se base sur cette formule simple: « Reconnaître, accepter, théâtraliser son instinct. ». Vive le théâtre populaire, vive les masques, vive les amoureux et les retournements de situation et vive la Cie dell'improvviso !  

TEATRO COMICO


Texte et mise en scène : Luca Franceschi / Masques : Stefano Perocco di Meduna


Avec : Nathalie Robert, Carole Ventura, Grégory Nardella, Angello Crotti, Luca 
Franceschi

durée: 1h20

Dates et lieux des représentations: 
- Les 27 et 28 juin 2017 au Théâtre Jean Vilar - Montpellier ( 34)