Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Vies de papier : quand la grande Histoire s’invite dans une histoire familiale

Écrit par Imane Akalay Catégorie : Marionnettes Mis à jour : samedi 20 janvier 2018 10:41 Affichages : 543

Vie de papierPar Imane Akalay – La Grande Parade / En 2015, dans une brocante bruxelloise, Tommy Laszlo est littéralement happé par un album photo en parfait état. Il finit par l’acquérir, partage sa découverte avec son ami Benoit Faivre, et c’est le début d’une grande enquête qui durera 2 ans. Pourquoi cette fascination pour la vie d’une inconnue née à Berlin en 1933 ? Tout simplement parce que, comme l’expliquent les compères, la grande Histoire s’est invitée dans un album de famille. Au détour d’une page de l’album, un drapeau nazi flotte sur une plage du Nord. Et comme cela, l’histoire familiale est placée dans son contexte historique.

Tommy Laszlo et Benoit Faivre se lancent donc sur les traces de Christa dont des moments de vie s’offrent à leurs yeux depuis sa naissance jusqu’à son mariage en Belgique, et relatent cette recherche au parfum de road trip sous forme d’un journal/film documentaire projeté en live, utilisant une combinaison du film de leur recherche, de photos, cartes routières, vieilles lettres et dessins. Petit à petit se dévoilent les péripéties de la famille de Christa, fille de militaire, qui quittera Berlin pour la petite ville où sont manufacturés les avions Messerschmitt qui fournissent le régime nazi pendant la guerre ; la disparition du père en 1945 ; l’émigration de Christa jeune adulte à Bruxelles où elle épousera le descendant et fier de l’être d’une très ancienne famille belge, et y finira ses jours.

Au fil de l’enquête, les deux comédiens comprennent peu à peu que si l’histoire d’une inconnue les passionne au point qu’ils lui consacrent quelques mois de leur vie, c’est qu’elle résonne avec leur propre histoire familiale. La grand-mère de Tommy est née à Budapest, et émigrera en France pour fuir sa tragique histoire familiale qui la séparera de son mari qu’elle sera forcée de renier sans cesser de l’aimer. L’aïeule berlinoise de Benoit née à Berlin en 1931, quant à elle, quittera son mari et ne refera jamais sa vie. Dans les cas des deux artistes, comme dans celui de Christa, la disparition du père marquera profondément les familles et des pans de leur histoire familiale leur sont inconnnus. Les histoires convergent, et dans leurs trois cas est mis en évidence l’impact de la grande Histoire dans les histoires individuelles. Pour les deux compères, s’approprier l’histoire de Christa, c’est rendre hommage aux femmes de sa génération dont l’histoire personnelle a été profondément affectée par l’histoire d’une guerre mondiale. Un joli et touchant hommage.

Vies de Papier
Création la Bande Passante
Durée : 1 h 15
Direction artistique : Benoit Faivre, Tommy Laszlo

Interprétation : Benoit Faivre, Tommy Laszlo

Écriture et réalisation : Benoit Faivre, Kathleen Fortin, Pauline Jardel et Tommy Laszlo

Regard extérieur : Kathleen Fortin

Prises de vues : Pauline Jardel

Création musicale : Gabriel Fabing

Lumière : Marie Jeanne Assayag-Lion

Costumes : Daniel Trento

Régie et petite construction : Marie Jeanne Assayag-Lion, David Gallaire, Thierry Mathieu 
et Daniel Trento

Construction décor : La Boîte à Sel

Dates et lieux des représentations: 

- Du jeudi 11 au samedi 27 janvier 2018 (du mardi au samedi à 20 h - dimanche à 17 h - Représentations scolaires : jeudi 18 janvier à 14 h 30 et vendredi 26 janvier à 14 h 30 ) au Théâtre du Mouffetard ( 73 Rue Mouffetard, 75005 Paris)