Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Bérénice concert : le pari réussi de chanter Racine !

Écrit par Victor Waque Catégorie : Lyrique Mis à jour : jeudi 1 février 2018 19:08 Affichages : 1499

Vanessa LiauteyPar Victor Waqué - Lagrandeparade.fr/ « Bérénice » est un concert pas comme les autres. Les musiciens jouent, mais pas que. Ils sont aussi comédiens. Adaptant la fameuse pièce de Racine « Bérénice », les cinq artistes chantent en alexandrins cette histoire d'amour sans issue. Transporté dans l'époque romaine, le spectateur savoure ce moment où la musique, les mouvements et les mots s'entremêlent.

On profite d'autant plus du concert lorsque l'on est familier de l’œuvre originale, sinueuse.
Titus est le fils aîné de l'empereur romain Vespasien. Lors de son décès, Titus prend le pouvoir. Sa maîtresse est Bérénice, reine de Palestine. Il compte l'épouser. Mais le mariage de l'empereur avec une étrangère est inacceptable pour le sénat, qui presse Titus de s'en séparer. Mais Titus aime Bérénice... Le voilà désemparé. Pendant ce temps Antiochus, ami proche de Titus, décide avant de s’exiler pour ne pas trahir son compagnon de partager ses sentiments à Bérénice, dont il est amoureux. Peu de temps après, Titus somme Antiochus d'informer Bérénice de sa décision. Elle doit quitter le pays. Il va assumer sa responsabilité d'empereur. Bérénice ne peut croire son messager. Titus vient alors lui confirmer son choix, à contre cœur. Les amoureux se quittent tragiquement.

Sur scène, Antiochus chante, parle et joue de la guitare. Bérénice nous envoûte de sa voix suave. Sa confidente Phénice partage quelques répliques, et nous transporte depuis son piano. A l'opposé de la scène, le confident de Titus : conseillé de l'empereur, et pianiste averti. Enfin, le désarmé Titus chante sa tristesse à la femme qu'il aime. En alexandrins. La musique illumine les propos. Les pianos. La guitare. Les voix. Ces sonorités se combinent, s'imbriquent, raisonnent et riment dans la perfection du français du XVI ème siècle.

Les jeux de lumière, riches et variés, contribue à l'onirisme du spectacle. Des spots éclairent les pianistes et projettent des ombres mouvantes sur les murs du théâtre Jacques Coeur. Les chanteurs sont sous le feu des projecteurs tandis que le reste de la scène baigne dans une obscurité brumeuse. Alors que Titus ouvre son cœur à Bérénice, Antiochus apparaît au fond de la scène, immobile et triste. Plus tard, c'est Bérénice que l'on aperçoit au loin, comme une invocation de l'être aimé. Les mouvements des chanteurs donnent de la chair au texte. Un regard vers l'être aimé. Un pas en arrière de tristesse. Une voix cassée proche de fondre en larmes. La mise en scène contribue au processus narratif.

« Bérénice » c'est le pari réussi de chanter Racine. En conservant la charge tragique de la pièce, les artistes subliment les mots du poète. Une histoire vieille de 500 ans, dont les émotions transportent toujours aussi loin !

Bérénice de Racine version Concert

Spectacle de Vanessa Liautey, assistée de Fanny Rudelle
Avec Vanessa Liautey, Julien Guill, Nicolas Jules
Musiciens : Jean-Christophe Sirven, Marie Arnaud et Nicolas Jules
Création Musicale, livret musical : Jean-Christophe Sirven
Création Lumière : Christophe Mazet
Coproduction : Alénya service culture de la ville d’Alénya (66), Collectif En jeux, Le Chai du Terral, Saint-Jean-de-Védas (34), Studio Théâtre de Stains (93)
La création bénéficie d’une aide à la création de la Région Occitanie et de la Ville de Montpellier. Ce spectacle reçoit le soutien de Réseau en scène Languedoc-Roussillon dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux.

Dates et lieux des représentations: 

- Le mardi 31 janvier 2018 au Théâtre Jacques Coeur à Lattes ( 34) - Festival Imprudence

- Le vendredi 2 février 2018 à Ganges au théâtre Albarede, à 14h et 21h