Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Petits bonheurs à deux : la rencontre d’un souffleur de rêves et d’une émotion déclinée à l’amour !

Écrit par Philippe Delhumeau Catégorie : Lyrique Mis à jour : lundi 31 juillet 2017 19:40 Affichages : 223

petits bonheurs à deux Par Philippe Delhumeau - Lagrandeparade.fr/ Le bonheur, c’est une essence glanée sur un bouquet de fleurs, un fruit mûri par une rencontre, une respiration partagée à deux, un instant où la vie s’arrête pour mieux partir sur de nouveaux chemins. Le bonheur, c’est Alexandre Peroys et Charlotte Grenat. Une essence glanée à Montmartre au Théâtre du Petit Bonheur, un fruit mûri par la rencontre de deux artistes, une respiration partagée en paroles et en musique, un instant où hier s’est dissipé pour laisser place à demain et après-demain.
Et aujourd’hui, les Petits bonheurs à deux, c’est le bonheur de découvrir deux tempéraments marqués par des vies déjà copieusement remplies et qui invitent à qui les aime, les suit dans l’écoute d’un répertoire de chansons écrites par Charlotte et composées par Alexandre.
Récemment récompensé par le 3è prix au Festival Chanson de café à Pornic, édition 2017, le joli duo offre, le temps d’un concert dans un bistrot de Paris, un moment d’une rare conjugaison teintée d’émotions, d’humour et d’humeur.
Alexandre Peroys, chanteur, compositeur, auteur et comédien, est aussi le programmateur du Théâtre du Petit Bonheur. Nombre d’artistes viennent se produire dans la convivialité de ce lieu unique et intimiste, côté Seine. Charlotte Grenat, chanteuse, comédienne, a co-écrit avec le célèbre parolier Claude Lemesle et est l’auteur de chansons pour Serge Reggiani, Gilbert Montagnet et Isabelle Aubret.
Les titres des chansons, un abécédaire des sentiments et de l’amour, une prose esthétique où les corps se touchent et les cœurs battent ensemble.
Toi émoi, un Souffleur de rêves, Une fille ordinaire. Tout est une question d’amour, Les gens qu’on aime. Derrière tout l’temps, J’y crois encore. Sous ta chemise, T’es belle t’es beau. Juste après le premier geste, Ne disons rien. L’air de rien, Tous des Roméo et Juliette. Parfaite, Jade. Le bord du trottoir, Ni même le chien. Tout ce temps, Petits bonheurs à deux. Bobo mais beau beau… sont les mots qui rythment le mot ‘amour’ sur le métronome des émotions.
Le temps du concert imprime les palpitations de Charlotte reçues et partagées avec Alexandre.
« Tout se dérègle dans mon p’tit moi … » L’amour se mixe dans un shaker. Un sentiment exprimé avec des mots simples, les impressions sont en suspension, ‘je t’aime’ se dit avec pudeur.
Les rêves à la guitare et au xylophone. Un laveur de lumière croise une charmeuse de mauvais temps, un accordeur de baiser fait la parade à une amoureuse de toi. Une virgule d’amour partagé sous le firmament de l’espoir et de l’instant.
Juste après le premier geste, il y a eu le premier baiser. La première fois, l’amour est un parfum d’herbe fraiche, une caresse de tendresse.
« Tout est une question d’amour », l’amour change le monde et tout dépend du tact qui lui est accordé.
« Dimanche, tu n’étais pas là… », un rendez-vous manqué. L’absence, le cœur brisé, les yeux embués de douleur. Qui n’a jamais été piqué par les épines de l’envers de l’amour ?
La vie est un chemin semé de contraintes et d’étreintes. L’amour se partage dès le lever du jour naissant jusqu’à son coucher. Dire ‘je t’aime’ aux gens qui nous sont proches, une attention fleurie de p’tits mots qui font du bien.
Le bonheur, à la bonne heure, peut rendre morose l’âme et griser les mots roses du cœur.
L’air de rien, l’un et l’autre se jettent dans la bataille peuplée de riens. L’air de rien, tous les riens mis bout à bout font de grand tout.

Les chansons interprétées sont synonymes d’une ode à la joie, un hymne à la bonne humeur, une balade peuplée de sourires et de doigts entrelacés, de rayons de soleil qui éclairent les ‘je t’aime’ des jeunes et des vieux, des bien-portants et des malades, des Roméo et Juliette sans distinction de couleur de peau, de sexe et de religion. Petits bonheurs à deux, c’est l’assurance d’une soirée où plus rien n’existe, excepté le bonheur et l’amour que sont Charlotte Grenat et Alexandre Peroys.

Concerts à venir :
- La Casaboubou à Pornic, le samedi 19 août 2017
- Au Petit Théâtre du Bonheur à Paris, le vendredi 8 septembre 2017