Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Chotto Desh : un conte chorégraphique interculturel d'une magnifique esthétique

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Danse Mis à jour : dimanche 8 octobre 2017 18:04 Affichages : 952

Chotto DeshPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ En 2011, la virtuose "Akram Khan Company" présente "Desh", une pièce grand public qui connaît un succès retentissant auprès des spectateurs et de la presse internationale. Aussi, quelques années plus tard, ses créateurs en imaginent une version à hauteur d'enfant. Un conte chorégraphique aussi espiègle qu'émouvant qui met en scène un chorégraphe racontant ses souvenirs où se mêlent brillamment des séquences oniriques où l'on est emporté dans l'imaginaire de l'enfant qu'il était, des minutes de restitution de son quotidien auprès de son père et de sa mère et le dialogue improbable - qui a déclenché cette rêverie nostalgique - avec une petite fille de 12 ans qui assure des services de sous-traitance technique au Bengladesh pour un opérateur téléphonique occidental.

"Chotto Desh", c'est un autoportrait qui s'assortit d'une valise. Embarquement immédiat pour le Bengladesh grâce aux pertinents montages sonores et à la danse Kathak ( "les kathaks sont une communauté de conteurs du nord de l'Inde qui incorporent peu à peu danse, mime et musique dans leurs représentations"), au pays du Père, où l'on se déplace chaque été, apprend-on. Le corps du danseur virevolte dans la circulation démente, devient infirme se traînant sur la chaussée, manque de se faire dévorer les mollets par un chien errant... Les souvenirs de l'enfant se pressent et inspirent à l'adulte qui les revit de multiples occasions de faire de son corps le vecteur de ses émotions et un instrument idéal de narration. Akram qui a la bougeotte et n'arrive pas à rester en place sur un siège - sauf lorsque Maman raconte une histoire, Akram ado qui se rebelle et improvise des pas de danse dans sa chambre sous les commentaires exaspérés de son père qui aimerait le voir se responsabiliser, Akram adulte qui a réussi à réaliser son rêve....

De l'univers superbe de "Chotto Desh", l'on évoquera notre EMERVEILLEMENT devant la séquence de la tête peinte (et nous n'en dirons pas plus pour ne pas ôter le plaisir de la surprise), notre enthousiasme face aux minutes extraordinaires où le danseur se superpose à une animation visuelle au graphisme épatant ou encore aux scènes travaillées avec des jeux d'ombres tantôt chinoises, tantôt à la facture "Peter Pan" et qui semblent avoir une autonomie propre. En compagnie d'Akram-personnage, l'on croise avec un ébahissement enfantin des animaux fabuleux, l'on suit du regard un vol de papillons, l'âme en suspension, l'on escalade les arbres pour côtoyer de plus près la lune en croissant, l'on fuit l'orage qui rugit le coeur battant.

Dennis Alamanos (interprète ce soir-là à Sète) est un danseur remarquable, tant au talent et à la grâce de ses pas et gestes s'ajoutent une présence lumineuse et un plaisir de danser qui irradie le plateau.

Véritable petite merveille d'esthétique et d'humanité, l'on sort de "Chotto Desh" réconcilié avec le monde tant l'on y oeuvre avec virtuosité à montrer combien la diversité, l'ouverture à l'autre, l'appêtit de vivre, l'art, la bienveillance, l'amour et les histoires peuvent transcender l'humain et son quotidien. Les enfants sortent de là, ravis, et leur silence durant le spectacle est éloquent...les applaudissements retentissants des adultes parachèvent de remercier Dennis Alamanos pour cette tournoyante ode à l'enfance et aux rêves auxquels il ne faut jamais renoncer. Avec délicatesse et sensibilité, sont sensibilisées les "petites consciences" aux réalités du monde d'aujourd'hui, sans pathos inadapté au jeune public , juste avec quelques images aussi poétiques que fortes. Un grand spectacle qui a le génie de savoir tout à la fois faire grandir un peu et gommer un cauchemar du revers de la main!  Un incontournable...même si vous n'êtes pas accompagné d'enfant!

Le site de la compagnie

Chotto Desh
direction artistique et chorégraphie
 : Akram Khan
mise en scène et adaptation
 : Sue Buckmaster (Theatre-Rites)
musique
 : Jocelyn Pook
lumière
 : Guy Hoare
histoires imaginées par
 Karthika Nair et Akram Khan
écrites par
 Karthika Naïr
, Sue Buckmaster
 et Akram Khan
assistant chorégraphe
 : Jose Agudo
avec
 Dennis Alamanos ou
 Nicolas Ricchini
conception visuelle
 : Tim Yip
animation visuelle conçue par
 Yeast Culture
conception costumes
 : Kimie Nakano
séquence de la tête peinte imaginée par
 Damien Jalet
 - Akram Khan
paroles de Bleeding Soles : 
Leesa Gazi
chanteurs : 
Mélanie Pappenheim
, Sohini Alam
, Jocelyn Pook (voix/alto/piano)
, Tanja Tzarovska
, Jeremy Schonfield


Dates et lieux des représentations:
Première mondiale en octobre 2015 au DanceEast, Ipswich (Royaume-Uni).

- Le 15 mars 2017 à la Scène Nationale de Sète ( 34)
- Le 21 mars 2017 au Théâtre La Colonne à Miramas
- Les 23 et 24 mars 2017 au Théâtre Durance - Château-Arnoux-Saint-Auban
- Le 28 mars 2017 à Grasse
- Les 1 et 2 avril 2017 à l’Octogone à Pully ( Suisse)
- Le 7 avril 2017 au Théâtre du Parc à Andrézieux-Bouthéon
- Du 25 au 27 avril 2017 au Théâtre National de Toulouse
- Du 3 au 6 mai 2017 au Théâtre -Sénart à Lieusaint
- Le 18 mai 2017 au Norwich Théâtre Royal ( Grande-Bretagne)

- Du 24 octobre au 4 novembre 2017 au Theatre de la Ville - Paris, France
- Du 10 au 12 novembre 2017 - Romaeuropa, Teatro Vascello - Rome, Italie
- Les 26 et 27 Novembre 2017 au Centre des Arts d'Enghein-les-Bains - Paris, France
- Les 29 et 30 novembre 2017 - Association Bourguignonne Culturelle - Dijon, France
- Du 6 au 9 décembre 2017 - Maison de la Danse - Lyon, France
- Du 20 au 23 décembre 2017 au MC2: Grenoble
- Le 11 avril 2018 au Théâtre de Nîmes ( 30)