Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Menteur : François le magicien brise la glace

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Cirque Mis à jour : mercredi 21 février 2018 22:02 Affichages : 395

FrançoisPar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/Nous avions vu le spectacle de cet ancien ostéopathe (La Grande Parade du 16 mars 2016), François Martinez, l’année dernière et nous avions apprécié la deuxième partie du spectacle (intitulé "J’ai fait disparaître ma femme"), déjà aux Blancs-Manteaux (où il vient de présenter sa dernière). Mais nous étions restés mitigés sur ses traits (qui se voulaient d’esprits) à tendance misogyne, sur le thème du départ de son ex-femme, qui était aussi son assistante, dignes d’un « sketch des années 60, période Fernand Reynaud », disions-nous. La thématique générale rasait les pâquerettes : Comment lire dans les pensées d'une femme ? Comment faire une déclaration d'amour avec un jeu de cartes ? Et surtout, comment faire revenir la femme que vous aimez ? Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… Mais, au fil du spectacle, François Martinez emportait l’adhésion du public, en le faisant participer, et grâce à son sens de la répartie plus terre à terre, du tac au tac. Il faut dire qu’il est sympa, avec sa petite barbe et ses lunettes, Martinez (tu parles d’un nom de magicien ! ça fait rêver… il s’en amuse avec nous), qui n’est pas Espagnol mais Breton ; comme son nom ne l’indique pas (on attend des vannes sur ce thème, qui ne viennent pas).
Ses échanges avec les spectateurs font souvent mouche et ses vrais-faux tours de magie sont marrants mais ça manque de texte, d’auteur (appelez-moi, François ?!), de vannes de parolier… Une fois lancé, chauffé, pourtant, François Martinez prouve qu’il a progressé. Terminés les poncifs sur les femmes, et si ça manque encore un peu de rythme, il a trouvé son créneau, avec l’air de Monsieur tout-le-monde qui se demande ce qu’il fout dans une cave, à faire des tours de prestidigitation, avec un Rubi’ks Cube, qu’il manie à la perfection, un avion qui fait vroum vroum, et une cannette de coca extensible. Bref, après Harry Potter et moi, François Martinez revient en janvier au Petit Palais des Glaces, avec de nouveaux tours dans sa besace, promet-il, et un public plus nombreux. Preuve qu’il a progressé. Il lui reste à trouver le bon équilibre entre la partie One Man Show / Stand Upet magie à la Garcimore… Car il y a de la concurrence sur le marché, depuis Gérard Majax (la liste serait trop longue). On sent qu’il en a encore sous la pédale, le François. Par exemple, pourquoi ne pas se référer à son ancien métier d’ostéopathe pour un de ses tours faussement foireux ? Il manque encore un truc, si l’on peut dire… Mais ça vient. Comme s’il ne s’était pas encore vraiment lâché. Va-z-y François, lâche-toi ! (il tutoie son public alors…). Et le Petit Palais (80 places) deviendra grand (482 places). Brise la glace ! Chauffe Marcel ! Euh… François, pardon.

Menteur ? Le one man show magique

De et avec François Martinez

- Jusqu'au 28 mars 2018 au Petit Palais des Glaces , les mardis et mercredis à 20 h.

37, Rue du Faubourg du Temple, 75010 Paris. Téléphone  01 42 02 27 17.