Gagnez 3 x 2 places au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse avec La Grande Parade !

Tentez votre chance avant le 23 novembre en envoyant vos nom, prénom et adresse postale à :

lagrandeparade@lagrandeparade.fr

- See more at: http://lagrandeparade.fr/index.php/le-manege-des-momes/coups-de-coeur/319-fabian-negrin-jouons-avec-les-mots-au-caprice-du-vent#sthash.o4JUph3T.dpuf

Réversible : une ode à la jeunesse d'hier et d'aujourd'hui

Écrit par Elodie Cabrera Catégorie : Cirque Mis à jour : mardi 7 mars 2017 16:12 Affichages : 424

ReversiblePar Elodie Cabrera - Lagrandeparade.fr/ Il y a un proverbe qui dit que l'on sait où l'on va quand on sait d'où l'on vient. Pour sa nouvelle création, la compagnie Les 7 doigts de la main a demandé à ses interprètes de se plonger dans l'histoire de leurs aïeuls afin de raconter une part d'eux-mêmes. Sur scène, ils ressuscitent et réinventent ces anciens qu'ils n'ont souvent pas connus. Avec peu de mots mais bien choisis, et surtout une grammaire circassienne, agile et vigoureuse, aux accents délibérément hip hop. Ici, les époques et les frontières matérielles sont transcendées au profit d'un monde savoureusement intemporel, terriblement d'actualité et pavé d'espiègle jonglerie.

Murs porteurs d'histoire
On est partout et nulle part à la fois, entre extérieur et intérieur. Grâce à un décor judicieux composé de façades mobiles, l'espace scénique se renouvelle sans cesse et à toute vitesse. On est tantôt transporté sur la place d'un vieux village espagnol, tantôt dans un appartement vintage avec ses rideaux psychédéliques. Mais les murs sont également porteurs d'une symbolique elle-même réversible. Protection, défense. Ces remparts, les interprètes s'en affranchissent en sautant à travers les fenêtres, en claquant les portes. Avec une pincée d'humour et juste ce qu'il faut de poésie, ce spectacle déploie un langage corporel à la fois polyglotte et universel incarné par un irrésistible septuor d'acrobates.

Une impressionnante cohésion
Ultra mobiles, triomphants, endossant les habits de moult personnages, ils exécutent leurs acrobaties périlleuses réglées comme du papier à musique. Se propulsent d'un univers à l'autre, d'une émotion à une autre avec autant de tac et de fluidité qu'une balle de contact. Il est rare de sentir une telle cohésion entre des artistes sur scène, comme si chaque geste de l'un donnait l'impulsion au suivant, à l'instar des cinq (ou sept) doigts de la main soudés et animés par un seul et même esprit. Car c'est dans les chorégraphies collégiales que ces jeunes circassiens dévoilent l'étendue de leur talent, notamment lors d'un sublime numéro au mât chinois où les corps s'imbriquent et se délient avec force et maîtrise. Réversible brille sans aucun doute par son innovation, sa capacité à mêler les influences et les disciplines. Acrobaties en skate sur un rythme de beatbox, hula hoop illusionniste sur une douce mélopée, l'urbain et le pittoresque, la danse et le cirque s'équilibrent avec brio. Seul bémol ? La salle du Bataclan par sa fosse plane n'offre pas toute la visibilité nécessaire pour apprécier les figures au sol ; preuve en est les têtes dans l'assistance qui tanguent de gauche à droite pour se frayer un regard. Mais hormis ce léger détail, on est définitivement conquis par cette création pleine de fougue. Une ode à la jeunesse d'hier et d'aujourd'hui.

Reversible
Production
 : Les 7 doigts de la main
Mise en scène : Gypsy Snider  - Assistance à la mise en scène :  Isabelle Chassé 

Collaboration recherche sur le mouvement  : Phillip Chbeeb & Hokuto Konichi (AXYZM)
 - Assistante Chorégraphique : Kyra Jean Green

Chorégraphie Mât Chinois : Shana Carroll
Coproduction : Thomas Lightburn (Vancouver), TOHU (Montréal) et Théâtre du Gymnase et Bernardines (Marseille)
Partenaire de diffusion : La Strada (Graz)
Interprétation : Maria del Mar Reyes Saez, Vincent Jutras, Jérémi Lévesque, Natasha Patterson, Hugo Ragetly, Émilie Siliau, Julien Silliau, Émi Vauthey
Décor & Accessoires : Ana Cappelluto 

Lumières : Yan Lee Chan 

Costumes : Geneviève Bouchard

Confection des accessoires : Cloé Alain-Gendreau

Coaching acrobatique : Francisco Cruz 

Coaching équilibres  : Olaf Triebel

Coaching planche coréenne : André St-Jean

Gréeur : Guillaume Ménard-Crête

Chargée de projet : Chloé Rondeau

Régie de création : Sabrina Gilbert

Régie : Julie Brosseau-Doré

Direction technique : Louis Héon


Direction musicale : Colin Gagné avec la collaboration de Sebastien Soldevila.

Paroles & Musique originales, conception sonore et arrangements musicaux : Colin Gagné, en collaboration avec Raphaël Cruz, Ines Talbi, et Dominiq Hamel

Voix et Musiciens : Luzio Altobelli, Jocelyn Bigras, Colin Gagné, Guido Del Fabbro, Alexandre Désilets, Cédric Dind-Lavoie, Dominiq Hamel, Frannie Holder, Ines Talbi, Julie-Blanche Vandenbroucque, Leif Vollebekk, Spike Wilner

La bande originale du spectacle est disponible sur Bandcamp (album/reversible)
Photo : Jean-François Lemire - Shoot Studio Design Compagnie et Cie
Dialogue du numéro d'éventail / fouet - Extrait de La Cantatrice Chauve, Eugène Ionesco
Avec le soutien du Conseil des art et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts du Canada


Dates et lieux des représentations:

- Du 28 février 2017 au 1 avril 2017 - France - Paris (75) - Le Bataclan


- Du 27 mai 2017 au 28 mai 2017 - Norvège - Bergen - Festspillene i Bergen International Festival


- Du 29 juin 2017 au 30 juin 2017 - France - St Étienne - Festival des 7 Collines
- Le 4 juillet 2017 - France - Trappes (78) - Le Merise


- Du 7 juillet 2017 au 8 juillet 2017 - France - Ollioules (83) - CNCDC - Scène Nationale