Patty Cakes : une comédie au beat euphorisant

Écrit par Julie Cadilhac Catégorie : Cinéma Mis à jour : vendredi 25 août 2017 11:54 Affichages : 314

PattyPar Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, a 23 ans. Elle aimerait devenir une star du hip-hop, rencontrer O-Z, son Dieu du rap (joué par Sahr Ngaujah) et s’échapper de sa petite ville du New Jersey et de son taf de serveuse dans un bar miteux.

C’est sans compter sur le fait qu’elle doit s’occuper de sa grand-mère invalide Nana, aussi grincheuse que complice avec elle, et de Barb ( Bridget Everett), sa mère, qui a loupé sa carrière de chanteuse et se comporte comme une adolescente irresponsable. Patricia a du talent et elle le prouve lors d’une battle sur un parking, face à un slameur qui la fait vibrer avec ses grands yeux bleus perçants et ses tatouages sur ses muscles saillants ( troublant McCaul Lombardi). Peut-on cependant espérer être remarqué quand autour de vous les quolibets ne cessent de fuser et qu’on vous surnomme « Dumbo Dombrowski », que les soucis d’argent vous forcent à faire des extras sans cesse et vous épuisent….et qu’on a une « putain de vie » bien merdique?

Geremy Jasper nous embarque dans une aventure musicale euphorisante avec la pétillante et attachante Patricia ( délicieuse Danielle Macdonald), qui s'est donné comme nom de scène Killa P., Jheri (Siddharth Dhananjay), son meilleur ami hindou et Basterd ( Mamoudou Athie), un musicien taiseux et asocial.
Tous les ingrédients d’une bonne comédie dramatique sont réunis : des protagonistes écorchés par la vie mais qui prouvent que l’union fait la force, un rythme qui ne faiblit pas et une bande-son qui déchire. Amateurs de slam, ce film est pour vous! C’est un peu "8 Mile" qui croise "Little Miss Sunshine" ; la rugosité de l’Amérique profonde s’exprime dans une toile de fond réaliste douloureuse mais s’y mêle des épisodes oniriques qui allègent le quotidien pesant et une volonté de distiller un message lumineux d’espoir. La distribution est irréprochable, les dialogues ne manquent pas de piquant...bref, un film qui mérite d'avoir été nominé à la Quinzaine des Réalisateurs( 2017) et au Festival de Cannes ( 2017) et qui a le mérite d'illuminer d'un sourire les spectateurs qui quittent la salle!  

Patty Cakes
Date de sortie : 30 août 2017 
Durée : 1h 48min
Réalisateur :  Geremy Jasper
Avec Danielle Macdonald, Bridget Everett, Siddharth Dhananjay, Mamoudou Athie, Sahr Ngaujah, McCaul Lombardi

Découvert en avant-première au Cinéma Diagonal le 24 août 2017 ( Montpellier - 34)