Pauline

Colombe Schneck : hommage au père…

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans français Mis à jour : lundi 8 janvier 2018 21:55 Affichages : 556

schneckPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Au fil des ans et des parutions, Colombe Schneck avance en mots, sans tapage mais sûrement. Chacun de ses livres, parfois romans, parfois choses vues et/ou vécues, parfois souvenirs, brille par son élégance, sa fragilité.

Par le clair-obscur aussi, comme sa dernière création en date, « Les guerres de mon père ». Un père prénommé Gilbert. Un père qui s’efforçait à tout moment à (faire) croire que la vie est belle. Le clair-obscur… parce qu’enfant juif caché, parce qu’adolescent marqué à jamais par l’assassinat de son père homosexuel, parce que médecin jeune et détruit psychologiquement durant la guerre d’Algérie. Pour suivre et retracer la vie de son père, l’auteure a effectué le grand plongeon dans les archives- dossiers scolaires, liste de familles juives françaises ou non, dossiers administratifs de toutes sortes… En se lançant dans l’écriture des « Guerres de mon père », l’écrivaine souhaitait mieux connaître ce père mort il y a 25 ans mais dont elle n’a toujours pas accepté la disparition. Et Colombe Schneck, de confier : « Sa mort à la sortie de l’adolescence m’a laissée dans un état
 de grande solitude. En écrivant, en enquêtant dans les archives, pour comprendre ce que mon père fuyait, je me suis avouée, pour la première fois, que nous n’étions pas coupables de nos errances en tout genre et que, peut-être, je pouvais accepter d’être aimée »… Un texte tout en émotion(s).

Les guerres de mon père
Auteur : Colombe Schneck
Editions : Stock
Parution : 3 janvier 2018
Prix : 20,50 €