Pauline

Edouard Bernadac : Grandeur et bassesse, héroïsme et disgrâce dans le « Faubourg des minuscules »

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans français Mis à jour : jeudi 29 juin 2017 09:06 Affichages : 203

minusculesPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ Paris, été 1944, les esprits s’agitent à la perspective d’un débarquement imminent et d’une probable prochaine libération de la France occupée. Paris pullule d’affairistes en tout genre, de marchés noirs et de réseaux douteux…collabos, résistants, opportunistes forment un embrouillamini où règne la suspicion, l’ambiguïté, la dénonciation. La culture et les bordels sont inféodés à Vichy et aux officiers allemands. Juan Vega, un catalan pur et dur qui a fui l’Espagne et Franco, va se retrouver par le plus grand des hasards amoureux d’une jeune juive servante dans une maison close et…résistant malgré lui…

Les personnages sont truculents au gré des évènements, et ont une faculté considérable d’adaptation et de débrouillardise à toutes les situations ; certains se comportent comme "un vieux rafiot qui n’a jamais navigué qu’en eaux troubles". La guerre renverse et bouleverse l’humanité : l’homme passe de l’héroïsme à la trahison, du courage à la lâcheté, de l’obscur à la lumière, de la gloire à la déchéance…
« Faubourg des minuscules » est un roman très agréable, à l’écriture délicate, posée et percutante ; une célébration des petites gens qui ont par leurs actes anodins, souvent involontaires, contribué à la victoire et à la libération. Edouard Bernadac rétablit certaines vérités victimes d’arbitraires sentences et de compromis arrangeants.

Cette guerre aura servi de terreau à l’égoïsme. La solidarité ressemblera à une belle façade dressée devant nous pour cacher l’abime.

Un livre à emporter dans ses bagages d’été.

Faubourg des Minuscules
Auteur : Edouard Bernadac
Editions : Héloïse d’Ormesson
Parution : 11 mai 2017
Prix : 17€