Nue, sous la lune : une fuite en avant vers l'éclatement intime

Écrit par Catherine Verne Catégorie : Romans français Mis à jour : dimanche 15 janvier 2017 13:10 Affichages : 1204

Nue sous la lunePar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ La narratrice vient de quitter l'homme qu'elle aime. Non, de s'enfuir. De s'arracher de lui. D'échapper à la mort. Encore cette mort-ci n'était-elle pas le contraire ou le terme d'une vie, mais plutôt une plongée dans le néant auquel la condamnait un amour irraisonné et total pour son seigneur et maître. Quand elle le rencontre elle est encore un sculpteur, comme lui, et elle a des amis, des avis aussi ; peu à peu elle deviendra personne. C'est ce cheminement sordide et tragique que retrace ici Violaine Bérot, sans pathos ni concession. Et la romancière de prêter à l'héroïne tous ces sentiments subtils qui accompagnent sa descente aux enfers à force de dépendance et symbiose toxique: isolement par honte de l'ombre qu'elle  devient, impuissance à résister aux pleins pouvoirs de l'autre, fascination pour le monstre en lui, stupeur et sidération jusqu'à la perte du goût de vivre. Un ton juste porte le discours exclusivement intérieur, celui de l'émotion brute, du tremblement, du cri retenu pour aborder le sujet difficile de l'emprise affective. Une violence viscérale s'en dégage, où se reconnaissent toutes les femmes amoureuses à en crever. Car aimer de cette façon, c'est toujours la même au fond, une fuite en avant vers l'éclatement intime.

Nue, sous la lune de Violaine Bérot
Editeur: Buchet-Chastel
Parution: 12 janvier 2017
Prix: 12 euros