Pauline

Courrier du cœur d’un moine zen : poison et nectar de la relation amoureuse

Écrit par Félix Brun Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : dimanche 29 octobre 2017 19:45 Affichages : 142

Courrier du coeurPar Félix Brun - Lagrandeparade.fr/ « Quand on pense à l’amour, c’est tout de suite une image belle, douce et rassurante qui nous vient à l’idée, n’est-ce-pas ? Sauf que dans les faits… ! » Les relations amoureuses sont complexes, ambigües, ingénues, innocentes, naïves parfois, incompréhensibles…déprimantes, ennuyeuses, cruelles, …violentes, furieuses, déchaînées, excessives…Peut-on imaginer des remèdes, des réactions à la souffrance, à la maladie, à la blessure, au déchirement de l’amour ?

Les questions posées par les lectrices de KOIKE témoignent largement des problèmes de la relation amoureuse : « Je ne parviens pas à lui pardonner son infidélité…Je veux mettre un terme à une relation ambigüe…Je voudrais raviver ses sentiments…Je veux changer…L’amour ne m’apporte aucune joie… » etc…
Dans ses réponses et ses analyses, KOIKE confronte ses propres expériences et les contradictions de chacun dans les rapports des couples, mettant en exergue le narcissisme et l’égotisme de chaque partenaire. Avec délicatesse, subtilité, ménagement et prévention, KOIKE décortique les sentiments et les attitudes des protagonistes ; il renvoie souvent à leurs propres vicissitudes ceux qui dénoncent les situations conflictuelles. Une analyse qui ramène les acteurs de l’amour à une liaison composée et réaliste.
KOIKE Ryûnosuke avec zénitude pratique un boudhisme moderne ; c’est un phénomène culturel au Japon ; écouté et lu par une jeunesse niponne en recherche d’un bonheur spirituel et matériel. Le lecteur avait apprécié "Eloge du peu", il affectionnera "Courrier du cœur d’un moine zen".

Courrier du cœur d’un moine zen
Editions : Philippe Picquier
Auteur : KOIKE Ryûnosuke
Traduction : traduit du japonais par Anaïs Koechlin
Prix : 17,50€
Parution : 20 avril 2017

A lire aussi: 

Koike Ryûnosuke : "Eloge du peu" ou comment révolutionner le prix de l’argent