Pauline

La distance qui nous sépare : Renato Cisneros face à un personnage double

Écrit par Serge Bressan Catégorie : Romans étrangers Mis à jour : vendredi 1 septembre 2017 17:18 Affichages : 246

RenatoPar Serge Bressan - Lagrandeparade.fr / Un romancier, le Péruvien Renato Cisneros (né à Lima en 1976), raconte son père Luis Federico Cisneros Vizquerra (né en 1926 à Buenos Aires, mort en 1995 à Lima). Dit ainsi, « La distance qui nous sépare » relèverait de la plus grande banalité. Sauf que ledit père a été, dans les années 1970-80, pote avec Videla et Pinochet, ministre de l’Intérieur du gouvernement péruvien (1976- 1978) et surnommé « El Gaucho ».

Dans la vie publique, il prônait la dictature, cadenassait la presse, était ami-ami avec les tortionnaires. Dans la vie privée, il était un père aimant et présent. Et la question éclabousse la vie du fils, du romancier : face à ce personnage double, comment réagir ? se comporter ? Dans la grande tradition du roman sud-américain qui veut rester au plus près de la réalité sans ne jamais tomber dans l’autofiction, Renato Cisneros pose autant de questions cinglantes qu’il signe un texte lumineux…

La distance qui nous sépare
Auteur : Renato Cisneros
Editions : Christian Bourgois
Parution : 24 aout 2017
Prix : 23 €