Pauline

Les Yeux de Sophie : Jojo Moyes plonge passionnément dans l'Histoire

Écrit par Delphine Caudal Catégorie : Romances & New Adult Mis à jour : dimanche 12 novembre 2017 10:59 Affichages : 195

sophiePar Delphine Caudal - Lagrandeparade.fr/ Quoi de plus admirable qu’une femme luttant pour sauver les siens ou ce qu’elle aime le plus au monde ?  

Une première, obligée de servir de servir des Allemands lors de l’occupation en 1916, et une autre, 90 ans plus tard, bataillant pour garder ce qui lui reste de son mari mort si jeune… Deux jeunes épouses amoureuses qui ont perdu ce qu’elles aimaient le plus au monde, combattant, refusant la résignation, parfois seules contre tous. Des exemples de courage et de persévérance que le lecteur ne peut qu’admirer. Des histoires qui restent longtemps en mémoire…

Jojo Moyes réussit avec élégance et finesse le pari d’une nouvelle histoire aussi palpitante qu’«Avant toi». Il s’agit ici d’un roman plus historique, où les histoires d’amour ne sont pas systématiquement exposées au premier plan.
Le roman se découpe en deux parties, la première débute en 1916 et décrit la vie de Sophie, dans un village du nord de la France « Saint-Péronne » sous l’occupation Allemande. Son mari, Edouard, est parti à la guerre et ne reviendra peut-être jamais. Ce dernier lui a peint un tableau : un portrait de sa femme bien-aimée qui envoûtera le commandant Allemand désigné pour surveiller et contrôler la ville. Le quotidien des français soumis à l’occupation est décrit, le lecteur plonge, parfois avec une poésie mélancolique, dans cet univers de peur et de misère. Des récits saisissants et poignants sur ce qu’ont pu endurer nos grands-parents et arrière-grands-parents… Sophie, comme d’autres véritables femmes de l’époque, s’est découverte une force et une résistance éloquentes qui évoque le respect et l’admiration.

Voilà de quoi nos vies étaient faites désormais : des insurrections mineures, de minuscules victoires, une modeste occasion de ridiculiser nos oppresseurs.... De petits navires d'espoir flottant sur un océan d'incertitude, de privations et de peur.

J’examinai le portrait, et, pendant un bref instant, je me souvins de ce que cela faisait d’être cette fille qui ne connaissait ni la faim ni la peur, habitée seulement par des pensées légères, comme de savoir à quel moment elle retrouverait son mari. Elle me rappelait que le monde était capable de beauté, et qu’avant la guerre mon univers ne se réduisait pas à la peur, la soupe d’orties et les couvre-feux : il débordait d’art, de joie, d’amour. Je le vis dans l’expression que j’arborais. Alors je compris ce que je venais de faire. Edouard m’avait rappelé ma force et mon courage, je pouvais m’en servir pour me battre. 

Quand tu rentreras, Edouard, je jure de redevenir la fille que tu as peinte.

Dans une seconde partie, Jojo Moyes introduit un nouveau personnage, Liv, jeune veuve assommée par le tragique destin de son mari, mort soudainement d’un AVC. Cette jeune femme se trouve en possession du fameux tableau « Les yeux de Sophie » et se ruinera pour pouvoir le garder.
La transition entre les deux héroïnes est assez brutale, avec une première partie très prenante qui se termine par une énigme sur la fin de vie de Sophie… Néanmoins, le thème du tableau revient assez rapidement et le lien se fait aisément par le lecteur. La peinture « Les yeux de Sophie » est alors au cœur de l’histoire, et permet de découvrir le destin de cette première héroïne si attachante et courageuse.

Une véritable œuvre romantique, poétique, empruntée d’art et d’histoire que propose Jojo Moyes. Un roman savoureux, délectant, plein d’intelligence, une vraie pépite pour cet hiver !

Je pense que la beauté se trouve dans l'oeil de l'observateur. Quand mon mari me dit que je suis belle, je le crois, car je sais qu'à ses yeux je le suis.

Je pense à toi jour et nuit. Tu es mon étoile Polaire dans ce monde insensé.

Les yeux de Sophie
Auteur : Jojo Moyes
Editions :  Milady
Parution : 20 octobre 2017
Prix : 18,20€

A lire aussi ! 

jamais deux sans toiJojo Moyes : moins fois moins, en maths, ça fait plus, non?

Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ On avait pleuré à chaudes larmes avec « Avant toi», récit bouleversant d’un amour impossible entre un jeune homme paralysé suite à un accident de moto et la jeune femme embauchée pour s’en occuper. Dans «Jamais deux sans toi», on retrouve Jojo Moyes dans un registre plus souriant, moins dramatique. Évidemment, on est ému par ses personnages écorchés par la vie mais l’on perçoit, dès les premiers chapitres, un rayon d’espoir salvateur.
C’est l’histoire de Jess, obligée de se tuer à faire des ménages et des soirées comme serveuse dans un pub pour faire bouillir la marmite: son mari a pris la tangente, prétend n’avoir pas de travail et ne pouvoir donc pas subvenir aux besoins de ses deux enfants. Jess vit dans une zone pavillonnaire où il faut être vigilant. Certains voisins ont des adolescents peu fréquentables. Son fils Nicky revient d’ailleurs régulièrement
de l’école avec des bleus. Quant à sa fille surdouée, Tanzie, Jess désespère de ne pas avoir les moyens de lui offrir une place dans l’école prestigieuse qu’elle mériterait. La vie semble être une somme de problèmes inextricables jusqu’au jour où le chemin de notre héroïne va croiser celui d’un millionnaire, Ed Nicholls, menacé d’aller en prison parce qu’il a fourni, par naïveté, des informations financières de premier plan à sa petite amie du moment. Moins fois moins, en maths, ça fait plus, non? Voilà une équation que maîtrise parfaitement Jojo Moyes.
Une histoire d’amour rassérénante qui séduira tous ceux qui ont envie d’ensoleiller leur coeur blessé et de réparer leurs illusions perdues. Les autres se laisseront prendre au jeu, pourvu qu’ils aiment les romances pleines de bons sentiments.

- Vous êtes?
- Edward Nicholls. Je connais cette femme. Qu’est-ce qui se passe? Une panne?
Il regardait la Rolls comme s’il ne parvenait pas à croire qu’un pareil tas de ferraille ait pu prendre la route.
- On peut dire ça comme ça, dit le Policier Numéro Deux.
- Vignette périmée, murmura Jess en essayant de ne pas prêter attention à son coeur qui tambourinait dans sa poitrine. J’essayais d’emmener les enfants quelque part. Mais maintenant, j’imagine que je vais devoir les ramener à la maison.
- Vous n’irez nulle part dans cette voiture, répliqua le Policier Numéro Un. Elle est confisquée. La dépanneuse va arriver. Il est interdit de rouler sur une route publique sans une vignette valide, madame. Ce qui implique également que votre police d’assurance sera annulée.
- Je ne suis pas assurée.
Les deux policiers ouvrirent des yeux ronds comme des soucoupes.

Jamais deux sans toi

Auteur: Jojo Moyes

Éditions: Milady

Prix: 18,20€

480 pages

jojo moyesAvant toi : une histoire d'amour à hauteur d'homme

Par Julie Cadilhac - Lagrandeparade.fr/ Jojo Moyes a été inspirée par l'histoire de Daniel James, un jeune joueur de rugby paralysé qui avait demandé à ses parents de le laisser se rendre à Dignitas, un institut en Suisse permettant le Suicide Médicalement Assisté.
D'abord horrifiée par cette histoire, elle a ensuite cherché à comprendre ce qui pouvait pousser un être et ses parents à prendre ensemble une telle décision. Ce roman ne manquera pas de rappeler aux lecteurs francophones le film , maintes fois récompensé et acclamé par le public, Intouchables. Le livre va cependant beaucoup loin et n'épargne aucun détail médical et il y ajoute une romance qui fait que l'on vous conseille d'avance de sortir un grand nombre de mouchoirs! Un livre  très émouvant  dont on ne s'étonne point qu'il soit adapté au cinéma sous peu! Il y est question de Will, un jeune londonien à l'avenir prometteur, qui est percuté un matin par une moto et se retrouve à son réveil paralysé des pieds à la tête. Ses parents engagent alors pour veiller sur lui Louisa Clark , une jeune femme dont les perspectives d'avenir sont extrêmement limitées…sans doute par manque d'estime de soi. Louisa ne comprend pas bien pourquoi elle a été choisie , n'ayant aucune qualification et disposition pour être aide-soignante, et apprend au fur et à mesure une vérité terrible sur Will. Rencontre entre deux êtres qui n'auraient jamais été amenés à se croiser. Jojo Moyes maîtrise admirablement le registre des sentiments et nous fait osciller du rire aux larmes, de l'espoir au désespoir le plus profond. Elle choisit de narrer ce récit en alternant diverses focalisations internes pour nous permettre d'appréhender les confusions et les désirs de chacun des protagonistes. Vous serez assurément séduit par sa palette de personnages attachants ; la romancière anglaise n'hésite d'ailleurs pas à être parfois un rien cynique vis à vis de certains comportements relationnels et caractères-type. Une histoire que nous recommandons à tous les amateurs de romance….bien qu'il faille préciser que Jojo Moyes ne cède pas à la facilité confortable des contes de fée et se force à faire vivre cet amour dans la réalité….si difficile soit-elle!

Avant toi

Auteure: Jojo Moyes

Editions: Milady

Collection : Grande Romance

Traduit de l'anglais ( Grande -Bretagne) par : Frédéric Le Berre

Prix: 16,20€