Pauline

Londres après minuit : un livre dense et foisonnant pour les férus de cinéma, de fantastique et d'enquêtes!

Écrit par Catherine Verne Catégorie : Polars Mis à jour : mercredi 11 janvier 2017 06:21 Affichages : 558

LondresPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ L'agent du FBI McKenzie se lance dans une mission inhabituelle à la demande d'un vieux collectionneur cinéphile, Forrest J. Ackerman: la quête d'un film muet disparu des archives de la MGM, intitulé "Londres après minuit". Si l'affaire s'annonce anodine en apparence, elle se corse vite du fait que tous ceux qui ont tenté de mettre la main sur la bobine du film s'avèrent avoir péri, comme frappés par une malédiction.

Accepter de relever à son tour le défi va jeter MacKenzie dans un labyrinthe pittoresque et surréaliste, où se croisent les personnages fictifs de Dracula et de Frankenstein aussi bien que les fantômes de Hoover et Ray Bradbury. L'occasion pour le romancier Augusto Cruz d'un jubilatoire festival de références à Hollywood du temps de sa splendeur, entremêlant les fils du fantastique cinématographique à sa fiction romanesque. Un monde rêvé plus que réaliste surgit à la lecture à mesure qu'on entre dans ce livre dense et foisonnant, rythmé par l'enquête de l'agent fédéral, lui- même hanté par un passé tourmenté. Peu à peu le voile se lève sur la mystérieuse disparition, et non sans réserver des surprises aux plus férus de cinéma, de ceux qui ne s'en laissent pas conter facilement parce qu'ils ne sont pas tombés de la dernière pluie avec Gene Kelly. Le suspense fonctionne à merveille, les trappes s'ouvrent et les portes dérobées grincent... Bienvenue dans des labyrinthes sans mur à la Robert Desnos, dans des châteaux fortifiés qu'on ne rejoint qu'en barque avec l'impression glaçante de traverser le Styx, et dont on ne sort vivant que guidé par l'homme invisible! Car, les familiers du fantastique le savent, le salut vient des monstres et autres créatures de l'imaginaire qu'on invoque à la pleine lune. Et c'est encore l'art qui soutient le mieux le monde.

Londres après minuit
Auteur: Augusto Cruz
Traducteur: André Gastabou
Editeur: Folio
Parution: 5 décembre 2016
Prix: 8, 20 euros