Pauline

Bienvenue : 34 plumes pour les réfugiés

Écrit par Guillaume Chérel Catégorie : Essais, société et bien-être Mis à jour : mardi 8 décembre 2015 19:43 Affichages : 1194

BienvenuePar Guillaume Chérel - Lagrandeparade.fr/ La récente image d’un enfant échoué sur une plage a soulevé un haut-le-cœur international et accéléré la prise de conscience. Après la sidération, il a semblé urgent aux Editions Points (poche) de donner la parole à des personnalités publiques afin de constituer un recueil de textes et de dessins sur le thème de l’asile et de ceux qu’on appelle désormais les « réfugiés » et les « migrants ». Le livre regroupe des textes de fiction et des témoignages, ponctués de dessins...

Pour diffuser un message de tolérance et d’ouverture le plus largement possible. C'est le projet solidaire de 34 auteurs et illustrateurs sur le sujet de l'exil et des réfugiés. Tous les bénéfices réalisés par les éditions Points seront reversés au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (1).

Extrait : « Il a subi. Tellement subi. La faim, la soif, et l'ombre du danger surtout. L’idée d’une menace, une rumeur d’abord, une angoisse sourde, des mots murmurés autour de lui. Et puis des coups de feu, des morts, des gens que l’on connaît et des proches. Partir était la seule solution. Une évidence. Mais est-ce une évidence de quitter la terre de son enfance, de son adolescence ? Il a presque vingt ans. Il a connu ici des jeux et des amis, et ses premiers rêves d’amour, et son premier chagrin d'amour. Mais partir, oui. Ensemble. Avec tous ceux qui lui restaient. Entravé par ces ballots, ces paquets noués à la hâte. Un essentiel si dérisoire. Subir les pierres des chemins, les vociférations indécentes du passeur, la longue attente sur la grève. Et ce bateau enfin où il s’entasse avec les siens. Subir, oui. Ce n’est pas un voyage d’espoir mais de désespoir. Comment pourraient-ils arriver quelque part, tous ces corps compressés, humiliés dans la nuit noire, avec le fracas des vagues ? Son père n'y survivra pas ». (Philippe Delerm, « Subir, recevoir, donner »).

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés
Auteurs : 34 écrivains dont Olivier Adam, Tahar Ben Jelloun, Philippe Claudel, Philippe Delerm… et quelques acteurs ou dessinateurs, comme Philippe Torreton, Nicolas Bedos, Joann Sfar, Plantu…
Editeurs : Points
192 pages / 5 euros


(1)  Qu’est-ce que le HCR ? Depuis plus de cinquante ans, le HCR a aidé des dizaines de millions de personnes à recommencer une vie nouvelle. Aujourd'hui, plus de 9 300 personnes réparties dans 125 pays continuent de fournir une assistance à quelque 33,9 millions de personnes. Le HCR agit tant sur l’accueil et l’urgence en Europe que sur l’aide aux réfugiés dans des camps autour des zones de conflit, comme dans les pays voisins de la Syrie. L’action du HCR lui a valu de recevoir par deux fois le prix Nobel de la Paix, en 1954 et en 1981. Le HCR a pour but premier de sauvegarder les droits et le bien-être des réfugiés. Il s'efforce de garantir que toute personne puisse exercer le droit de chercher asile et de trouver un refuge sûr dans un autre État, avec pour option de retourner chez elle de son plein gré, de s'intégrer sur place ou de s’installer dans un pays tiers. Il a également pour mandat d'aider les 
apatrides. Le HCR a été créé le 14 décembre 1950 par l'Assemblée générale des Nations Unies.