Pauline

Giacometti, la rue d'un seul : un bel hommage au sculpteur de Tahar Ben Jelloun

Écrit par Catherine Verne Catégorie : (Auto)biographie Mis à jour : samedi 7 janvier 2017 17:03 Affichages : 1237

GiacomettiPar Catherine Verne - Lagrandeparade.fr/ Tahar Ben Jelloun explore l'univers du sculpteur Giacometti, en en visitant la géographie et l'histoire. Un des lieux de prédilection pour s'y aventurer à ses yeux, est une rue de Fès, où jamais ne se rendit Giacometti sans doute, mais qui procure un décor métaphorique de choix à son oeuvre. Aussi quand l'écrivain parcourt l'univers du sculpteur, c'est de long en large, puisque depuis cette rue très étroite, qui déroule à l'infini les subtilités du geste giacomettien façonnant son objet. Car cette tête d'épingle sur un corps longiligne caractéristique des statues de Giacometti évoque une humanité pétrie de solitude et irréductible, tel un passant assez effacé pour se faufiler partout entre les gouttes, assez résilient pour résister aux vents violents depuis qu'il se trouve jeté au monde.

On s'étonne d'abord de ce focus sur une rue étroite mais tout chez l'artiste ici est bien à la mesure de cet espace humble et étiré vers le haut, où les silhouettes s'évanouissent jusqu'à mettre à nu leur trame substantielle, comme des fantômes hagards et déterminés à avancer. Espace étriqué et modeste comme l'est aussi l'atelier du sculpteur, dont Tahar Ben Jelloun relate sa visite à Paris dans la deuxième partie du présent ouvrage. Et l'exploration se termine sur la biographie succincte de Giacometti, réintroduisant du temps là où l'espace de rencontre, désormais ouvert, se suspend faute de corps inexorablement. On croise plein de visages au cours de cette marche en suivant Tahar Ben Jelloun, ceux de Beckett, de Genet, de Cervantès... et ceux d'anonymes, voyageur du métro ou vielle dame penchée sur une sculpture, ceux dont la vibration de vie représente tout ce que visait le geste du sculpteur en mimant le monde.

Giacometti, la rue d'un seul
Auteur:Tahar Ben Jelloun
Editeur: Folio
Parution: 14 novembre 2016
Prix: 5,90 euros